Nexity remporte la gestion de 77 sites Citigroup en France

Nexity-Saggel, fililale de Nexity, confirme avec ce contrat le statut de leader de sa division "property management" auprès des entreprises et des institutionnels (5,3 millions de m2 gérés). Il s'agit de sites implantés en région parisienne, en région Rhône-Alpes et dans l'Est de la France.

Nexity-Saggel, filiale de services immobilier de Nexity, numéro un de la promotion immobilière en France (Century 21 France, Guy Hoquet L'Immobilier), a annoncé ce jeudi avoir remporté le contrat de "property management" (gestion juridique et administrative de biens immobiliers pour le compte d'un propriétaire ) pour 77 sites Citigroup en France.

"Avec ce nouveau contrat, Nexity-Saggel confirme le leadership de sa division "property management" auprès des entreprises et des institutionnels (5,3 millions de m2 gérés)", explique Nexity dans un communiqué. Il s'agit de sites tertiaires implantés en région parisienne, en région Rhône-Alpes et dans l'Est de la France.

"Dans le cadre de la nouvelle organisation du property management de Nexity-Saggel, structuré selon la typologie des clients et la nature des actifs, ce contrat sera géré par la direction "clients internationaux", composée d'équipes bilingues dédiées spécifiquement aux clients de dimension internationale", souligne Nexity. Ces nouveaux contrats s'ajoutent au portefeuille de contrats de property management remportés en 2007 par Nexity-Saggel, tels que pour Société Foncière Paris Ile-de-France (SFPIF), qui comprend la gestion complète de 19 actifs de bureaux et activités situés en Ile-de-France, représentant 112 000 m2.

Nexity-Saggel avait également rempoté la gestion, pour RFF, Réseau Ferré de France, de 2 391 sites ferroviaires à caractère semi industriel (hors infrastructure), et pour Gaz de France, de 350 sites tertiaires d'exploitation de Gaz (plus de 500 000 m² dans les régions Manche-Mer du Nord, Est, Centre et Sud-Ouest).

Ces annonces interviennent tandis que le 6 novembre dernier, Nexity avait confirmé ses objectifs de résultat net supérieur ou égal à 220 millions d'euros pour 2007. Le groupe, qui a signé le 24 juillet 2007 un accord avec Groupe Caisse d'Epargne pour donner naissance du premier acteur intégré des métiers de l'immobilier, vise, à l'horizon 2010, une croissance de résultat de 8 à 10% en moyenne, et de 11% pour le chiffre d'affaires.

Malgré ces bonnes perspectives, le groupe peine toutefois en Bourse, en raison d'un marché immobilier peu porteur. " Les résultats sont bons, mais le marché de l'immobilier neuf restera étale en volume l'an prochain. Les marges risquent de s'éroder plus rapidement qu'anticipé du fait du renchérissement continu des coûts de construction et de l'entrée en vigueur des nouvelles normes environnementales qui vont progressivement s'imposer à l'immobilier neuf ", avait déclaré début novembre Samuel Henry-Diesbach, analyste financier chez Landsbanki Kepler.

Pour mémoire, Nexity a réalisé en 2006 un chiffre d'affaires de 1,85 milliard d'euros en hausse de 20,1% sur un an. Le Résultat net courant part du groupe avait pour sa part progressé de 32,6% à 170,2 millions d'euros en 2006.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.