Paris termine dans le vert

 |   |  380  mots
La Bourse de Paris a passé la journée dans le vert. Le CAC 40 clôture ce soir sur une très légère hausse de 0,26% à 5.511 points.

La valeur du jour à Paris, c'est l'opérateur Neuf Cegetel. Le titre est en baisse de 4,73% à 35 euros après l'ouverture de négociations entre ses deux actionnaires. SFR va racheter la part de Louis Dreyfus à 34,50 euros par action et lancer une OPA sur les actions restantes à 36,50 euros par titre. Une opération globale d'une valeur de 4,5 milliards d'euros. Vivendi, qui est la maison mère de SFR, prend 0,51% à 31,28 euros.

Toujours sur le CAC, très bonne tenue de Cap Gemini, qui gagne 2,65% à 40,24 euros. Le titre profite des bons résultats trimestriels de l'américain Oracle.

Grande forme aussi pour EADS, en hausse de 1,71% à 22,52 euros. La compagnie Vietnam Airlines devrait commander 10 Airbus A350 et 20 A321. Un des grands actionnaires d'EADS, Lagardère, est aussi dans le vert, gagnant 1,23% à 52,63 euros.

Pernod Ricard, qui avait perdu hier 2,53%, a regagné 2,05% à 157,78 euros.

Carrefour est en hausse également, de 1,49% à 52,41 euros, alors que le groupe a été condamné à payer plus de 27 millions d'euros d'amendes pour entente sur les prix du jouet. Des fabricants ont aussi été condamnés par le conseil de la concurrence.

Gaz de France et Suez, qui doivent fusionner, sont bien orientés. Suez gagne 0,56% à 46,16 euros et Gaz de France 0,64% à 38,89 euros. Le décret de privatisation de Gaz de France est passé ce matin au Journal Officiel. Une nouvelle étape dans le long et difficile processus de rapprochement avec Suez. Toujours dans le secteur de l'énergie, EDF prend 1,04% à 82,20 euros.

Nettes progressions aussi pour Total (+1,28% à 55,25 euros) et pour Arcelor Mittal (+1,32% à 49,56 euros). Son patron Lakshmi Mittal s'attend à une demande d'acier élevée pour 2008.

Du côté des baisses, le secteur de la construction est particulièrement mal orienté, à cause d'une rumeur qui a couru aujourd'hui sur Vinci. Le marché était persuadé que le groupe allait revoir à la baisse ses prévisions, ce qui a pesé sur tout le secteur. Vinci a démenti mais perd quand même 2,91% à 49,56 euros. Bouygues signe le plus fort recul du CAC, avec -3,94% à 55,95 euros. Eiffage chute de 4,39% à 68,46 euros.

Nettes baisses pour Saint-Gobain (-1,65% à 63,10 euros) et pour Schneider Electric (-1,57% à 88,84 euros).

Les cours du pétrole évoluent au-dessus des 91 dollars, à 91,61 dollars pour le WTI et 91,14 dollars pour le Brent. L'euro est en dessous du 1,44 dollar, à 1,4339, le billet vert continuant à bien se reprendre.

(Egalement disponible en vidéo sur votre site)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :