Wall Street termine dans le désordre

Les marchés d'actions américains clôturent finalement la séance dans le désordre loin des plus bas testés en milieu de matinée, dans le sillage de la baisse surprise des ventes de logements neufs, qui sont à leur plus bas niveau depuis près de 7 ans, et alors que le pétrole s'inscrit à son plus haut depuis 3 mois.

Les valeurs américaines clôturent la séance en ordre dispersé loin des plus bas testés en milieu de matinée. Les investisseurs se montrent malgré tout préoccupés par les chiffres en provenance du marché immobilier, qui sont ressortis moins bons que prévu, par leurs conséquences sur le reste de l'économie et par la hausse des cours du brut sur fond de tensions avec l'Iran. Du côté de l'actualité des entreprises, le secteur de la distribution est à l'honneur avec la publication des résultats trimestriels de Walgreen, Tiffany & Co ou encore Dollar General. Dans le secteur bancaire, Citigroup préparerait un plan de suppressions d'emplois portant sur 15 000 postes. Enfin, dans le secteur informatique, Dell progresse de près de 4% après un changement de recommandation positif. Sur le front de l'économie, le Département du Commerce a annoncé une baisse des ventes de logements neufs de 3.9% au mois de février à 848 000 en rythme annuel, soit leur plus bas niveau depuis juin 2000 et nettement en-dessous du million d'unités attendu par les économistes.

Le Dow Jones clôture en baisse de 0.10% à 12 469.07 points. Le Nasdaq Composite progresse de 0.27% à 2 455.63 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, s'adjuge 0.10% à 1 437.50 points.

Du côté des valeurs, on retiendra Walgreen, qui termine la séance sur une baisse de 0.98% à 47.30 dollars. La chaîne de pharmacies a publié ses comptes pour le deuxième trimestre. Les bénéfices sont en hausse à 651.9 millions de dollars contre 523.5 millions de dollars un an plus tôt. Ramené à une action, le résultat ressort à 65 cents contre 61 cents attendus en moyenne par les analystes. Le chiffre d'affaires progresse à 13.93 milliards de dollars contre 12.16 milliards de dollars l'année dernière à la même époque avec une hausse des ventes à périmètre comparable de 5.7%.

Dans le même secteur, Tiffany & Co s'adjuge de 0.29% à 45.63 dollars. Le joaillier a annoncé, pour le quatrième trimestre, une légère hausse de ses profits à 140.5 millions de dollars contre 104.3 millions de dollars enregistrés un an plus tôt. Le résultat par action est en ligne avec les attentes à 1.02 dollar. Le chiffre d'affaires sur le trimestre écoulé est en hausse de 15% à 986.4 millions de dollars avec une progression des ventes à périmètre comparable de 8%. Tiffany & Co en profite pour confirmer ses objectifs pour l'exercice 2007, à savoir une hausse de ses ventes de l'ordre de 11 à 12% pour une progression de son bénéfice par action de l'ordre de 15%.

Le distributeur spécialisé dans le hard discount, Dollar General, a vu, au quatrième trimestre, en raison de fortes promotions, ses bénéfices reculer de 66% à 50.1 millions de dollars, ou 16 cents par titre, contre 38 cents anticipés par les opérateurs. Les ventes sur la période sont en hausse de 3% à 2.55 milliards de dollars avec une progression des ventes à périmètre constant de 5.8%. Le titre clôture la séance en baisse de 0.47% à 21.15 dollars.

Du côté des valeurs financières, Citigroup clôture en baisse de 0.35% à 51.54 dollars. Le groupe bancaire, selon le Wall Street Journal, serait sur le point d'annoncer un plan de suppressions de postes portant sur 5% de sa masse salariale, soit 15 000 emplois. Selon le quotidien, la charge liée à ces suppressions de postes s'élèverait à 1 milliard de dollars.

Kimberly Clark clôture la séance sur un repli de 0.07% à 68.94 dollars. Le groupe spécialisé dans les produits d'hygiène corporelle a fait le point sur son activité et indique que son bénéfice par action pour le premier trimestre devrait s'inscrire légèrement au-dessus de son objectif de 0.99 à 1.01 dollar. Le groupe maintient, par ailleurs, ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice 2007 entre 4.10 et 4.20 dollars par titre.

Dans le secteur des biotechnologies, Osiris Therapeutics bondit de 16.03% à 20.77 dollars. Le laboratoire a indiqué que les essais cliniques de phase 1 pour le Provacel s'avéraient concluants. Osiris Therapeutics indique que les patients qui ont reçu le Provacel ont vu leur condition cardiaque s'améliorer de façon significative.

Enfin, dans le secteur informatique, Dell est en hausse de 3.46% à 23.62 dollars. Le fabricant d'ordinateurs profite des commentaires de Goldman Sachs, qui relève sa recommandation sur le titre et passe de " Neutre " à " Achat ". La banque d'affaires estime que de nombreux événements positifs devraient entourer le titre sur les 12 à 18 prochains mois.

Sur le marché des changes, le dollar clôture en forte baisse dans le sillage de la baisse surprise des ventes de logements neufs. La devise européenne clôture la séance en hausse et repasse au-dessus de la barre des 1.33 à 1.3332 contre 1.3286 en fin de semaine dernière. Même tendance pour la devise japonaise, qui termine à 118.03 contre 118.13 vendredi.

Sur les marchés obligataires, les taux d'intérêt se détendent après la publication des chiffres en provenance du marché immobilier. Les opérateurs estiment que le ralentissement du secteur pourrait se propager à d'autres secteurs de l'économie. Le 2 ans finit la séance à 4.57% contre 4.60% en fin de semaine dernière. Le 5 ans clôture à 4.48% contre 4.51% vendredi. Le 10 ans, de son côté, se détend de 2 points de base à 4.59%.

Le pétrole clôture en progression, au plus haut depuis 3 mois, sur fond de tensions avec l'Iran. Le cours du baril WTI sur le New York Mercantile Exchange sur l'échéance mai clôture en hausse, au-dessus de la barre des 62 dollars le baril, à 62.91 dollars contre 62.28 dollars la veille.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.