L'assureur vie chinois Ping An autorisé à investir à l'étranger

 |   |  125  mots
Ping An vient d'annoncer un investissement spectaculaire : l'achat de 4,18% du capital du groupe belgo-néerlandais de banque et assurances Fortis.

Le deuxième assureur vie chinois Ping An annonce ce mardi avoir été autorisé à investir jusqu'à 15% de ses actifs "sur la place de Hong Kong ou autres grands projets de prise de participation, avec ses devises ou en convertissant des renminbi" (RMB, monnaie du peuple, autre nom du yuan, la devise chinoise).

Ce feu vert de Pékin ne manque pas de sel car Ping An vient d'annoncer un investissement spectaculaire : l'achat de 4,18% du capital du groupe belgo-néerlandais de banque et assurances Fortis pour 1,8 milliard d'euros.

C'est la première fois qu'un assureur chinois place ainsi ses pions en Europe. Il existait un précédent dans la banque avec le rachat de 3,1% du capital de la britannique Barclays par la China Development Bank.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :