Première sortie médiatique de Rachida Dati

La nouvelle Garde des Sceaux a confirmé que les deux projets de loi promis par Nicolas Sarkozy pour punir sévèrement les délinquants multirécidivistes seront présentés au Parlement cet été, lors de la session extraordinaire.

1 mn

Très attendue, la nouvelle ministre de la Justice, Rachida Dati, a effectué ce dimanche sa première sortie médiatique. Elle avait répondu à l'invitation de Canal Plus.

A cette occasion, elle a confirmé que les deux projets de loi promis par Nicolas Sarkozy pour punir sévèrement les délinquants multirécidivistes - création de peines plancher pour les majeurs et suppression de l'excuse de minorité pour les jeunes de 16 à 18 ans - seront présentés au Parlement cet été, lors de la session extraordinaire.

"C'est de notre responsabilité de protéger les mineurs, de prévenir cette délinquance mais aussi de les sanctionner dès lors où ils commettent des actes graves, a t-elle souligné. Il faut rappeler que 80% des mineurs sanctionnés ne récidivent pas".

Interrogée sur le risque d'"explosion de la surpopulation carcérale", la ministre a répondu que "quand on sanctionne ça n'est pas forcément la prison". Elle a rappelé l'existence de centres éducatifs fermés (CEF) pour les mineurs, dont le nombre progressera à "plus d'une quarantaine d'ici 2008".

A propos du budget de la Justice, la ministre, ancienne magistrate au parquet d'Evry, a annoncé qu'elle "mettrait les moyens sur les fonctionnaires et les greffiers en particulier", soulignant qu'il y avait dans cette catégorie "un vrai problème" : "il ne suffit pas de rendre une décision de justice, il faut pouvoir la notifier, l'exécuter".

Pour résumer sa vision, elle a lancé cette phrase : "on réduit souvent la justice à ce qui est répressif ou pénal, mais la justice c'est celle qui protège, c'est celle qui aussi régit les bonnes moeurs et qui permet de vivre tous ensemble dans le respect les uns des autres".

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.