Alitalia sommée de faire le point sur sa situation financière

 |   |  234  mots
La compagnie aérienne italienne en difficultés fait l'objet d'un appel d'offres lancé par le gouvernement italien pour reprendre au moins 30,1% de son capital. La compagnie est mise en demeure par l'autorité boursière transalpine de faire le point sur sa situation financière avant ce soir.

Le calendrier s'accélère pour Alitalia. La compagnie aérienne italienne a été sommée de rendre des comptes avant ce soir minuit, alors que trois candidats sont en lice pour la reprise du groupe. Ces prétendants ont jusqu'à lundi 18 heures pour déposer leurs offres.

La compagnie a été ainsi sommée par l'autorité boursière Consob de faire le point sur sa situation financière et son plan industriel, selon la presse italienne, alors qu'elle fait l'objet d'un appel d'offres pour reprendre au moins 30,1% du capital du groupe.

Les offres devraient être présentées notamment par la compagnie Air One, partenaire commerciale de Lufhthansa, épaulée de Banca Intesa. La banque Rothschild pourrait aussi être intéressée. De son côté, Air France-KLM continue d'entretenir le doute sur sa participation ou non à l'appel d'offre.

En tout état de cause, la demande de la Consob fait suite à l'annulation du son conseil d'administration de la compagnie, prévu pour le 19 janvier, et qui avait dû être dissout après la démission du PDG d'Air France-KLM, Jean-Cyril Spinetta.

Ce conseil devait justement faire le point sur la situation financière du groupe, que l'on sait en grande difficulté, et sur le plan de cession d'actifs non stratégiques qui doivent aider à son redressement. D'après la presse italienne, la compagnie pourrait publier une perte nette d'au moins 400 millions d'euros pour 2006.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :