Canal+ mise sur l'organisation d'événements sportifs

La filiale du groupe de communication Vivendi annonce l'acquisition de la totalité du capital de la société lyonnaise d'organisation d'événements sportifs Occade Sport. Cette opération, dont le montant n'est pas précisé, sera finalisée au plus tard fin février 2008.

Après la télévision et le sport, Canal + investit dans un nouveau métier, l'organisation d'événements sportifs. La filiale de Vivendi vient ainsi chasser sur les terres de groupes comme TF1 ou Lagardère. La SAS Gones & Sports confirme être parvenue à un accord avec le Groupe Canal+ en vue de la cession complète de sa filiale à 100% "Occade Sport". Après suivi des procédures administratives d'usage, le Groupe Canal+ deviendra l'actionnaire unique de la société de marketing sportif qui restera basée à Lyon et au sein de laquelle Gilles Moretton, le fondateur, continuera à exercer des fonctions de directeur général. Au plus tard le 28 février, Occade Sport rejoindra les activités de Canal+ Events rattachée à la Direction des Sports de Canal+.

Fort de ses vingt ans d'expérience dans le domaine de l'événementiel sportif dans des disciplines aussi variées que le tennis, l'athlétisme, le beach-volley, le ski, etc... , d'abord sous la marque GMO Sports puis sous sa dénomination actuelle depuis 1997, Occade Sport mettra en oeuvre "son savoir-faire aux fins de satisfaire aux objectifs de consolidation des positions du Groupe Canal+ dans l'univers du Sport, en amont ses activités de production et d'édition d'événements sportifs", indique le communiqué publié par Occade Sport.

Viendront s'ajouter aux événements déjà chez Canal+ Events, le Grand Prix de Tennis de Lyon, les droits marketing et ticketing de l'ASVEL Basket, les droits marketing et ticketing du Lyon Hockey Club et le Marathon de Lyon. "Puis de nouveaux événements nationaux et internationaux viendront enrichir ce portefeuille", promet également Occade Sport.

Cité dans le communiqué, Gilles Moretton indique que "du point de vue d'Occade Sport, dans un univers concurrentiel de plus en plus agressif, cette cession s'inscrit dans la logique de défendre les positions des événements en propriété et notamment du Grand Prix de Tennis qui restera à Lyon. Elle offre par ailleurs d'excitantes perspectives de développement qui pourraient aussi profiter à la dynamique événementielle locale, même si le champ d'action géographique de Canal + Events va se trouver naturellement élargi.".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.