Les consommateurs allemands devraient recommencer à dépenser en janvier

 |  | 254 mots
Lecture 1 min.
L'indice GfK, qui mesure le moral des ménages allemands, anticipe un rebond de la consommation en janvier. Une petite hausse de l'indice qui intervient après cinq mois de recul.

Eclaircie dans le paysage économique allemand. Le moral des ménages devrait s'améliorer légèrement en janvier, après les fêtes de fin d'année, même si les préoccupations liées à la vigueur de l'euro et aux turbulences sur les marchés financiers persistent, montre l'étude mensuelle publiée ce jeudi par le cabinet d'études GfK. L'indicateur avancé de la confiance des consommateurs ressort à 4,5 pour janvier contre 4,4 en décembre, chiffre révisé en hausse.

Ce baromètre, calculé sur la base d'une enquête auprès d'environ 2.000 foyers, avait reculé pendant les cinq derniers mois. "Le moral des consommateurs pourrait remonter durant la période des achats de Noël en décembre et peut-être surcompenser par rapport au mois précédent", écrit GfK dans un communiqué. Les achats de Noël représentent environ 20% des ventes au détail en Allemagne; la fédération de distributeurs et détaillants HDE anticipe une stagnation de ses ventes en termes réels par rapport à l'an dernier.

Le sous-indice GfK des anticipations pour l'ensemble de l'économie est revenu de 24,1 en novembre à 23,6 en décembre. La composante des anticipations de revenus est elle aussi orientée à la baisse, à -1,6 contre 0,0 en novembre. Celle de la propension à consommer ressort à -10,7 contre -21,8.

Pour le court terme, souligne GfK, "l'euro fort et ses effets sur les exportations allemandes, ainsi que les turbulences sur les marchés financiers, sont considérés comme des dangers pour la croissance".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :