L'assureur néerlandais Aegon relève ses objectifs de croissance

La valeur de ses affaires nouvelles devrait atteindre 1,25 milliard en 2010. Une révision en hausse de 14% qui s'explique notamment par des acquisitions récentes aux Etats-Unis. Confiant sur son avenir, le groupe renforce son programme de rachat d'actions.

Après avoir annoncé en août le rachat de deux compagnies d'assurance à Merrill Lynch pour 960 millions d'euros, l'assureur néerlandais Aegon vient de relever de 14% l'objectif de valeur de ses activités nouvelles (VNB) pour 2010. Il le fixe désormais à 1,25 milliard d'euros, contre une précédente prévision à 1,1 milliard. Grâce à ces acquisitions, qui vont être intégrées à Transamerica, sa filiale américaine, le néerlandais doit quasiment doubler sa taille dans la branche des produits d'épargne retraite. Son chiffre d'affaires global était déjà en croissance de 18% au premier semestre à 9,9 milliards d'euros.

La compagnie entend d'ailleurs continuer ses investissements aux Etats-Unis dans des activités complémentaires à celles qu'elle exerce déjà. La crise financière des crédits immobiliers à risques - appelée également marché du subprime - ne le détourne pas de ses projets. Le président directeur général, Don Shepard, avait affirmé cet été que "le groupe ne possédait aucun investissement significatif dans le marché du subprime". L'assureur a répété aujourd'hui qu'il ne comptait pas procéder à des dépréciations de ses actifs adossés au marché des crédits hypothécaires à risque aux Etats-Unis. Avec 4,5 milliards investis dans ce secteur, soit 2% de son portefeuille, Aegon s'estime à l'abri des mauvaises surprises.

Très confiant sur son avenir, le groupe a déjà bouclé un programme de rachat d'actions d'un montant d'un milliard d'euros et a annoncé encore son intention de racheter 13,6 millions de ses propres titres afin de compenser le versement de dividendes intérimaires à ses actionnaires sous forme d'actions. Il espère conclure l'opération d'ici la fin de l'année.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.