Paris stable à la clôture

La Bourse de Paris termine la semaine sur une note stable, à cause des inquiétudes qui demeurent sur les marchés pétroliers. Le CAC 40 clôture sur une hausse symbolique de 0,05% à 5.634 points.

Le pétrole est resté aujourd'hui le sujet de préoccupation numéro un des marchés. Les cours se stabilisent actuellement autour des 66 dollars le baril après avoir monté ce matin à un plus haut niveau depuis six mois. Résultat : les valeurs pétrolières françaises cèdent un peu de terrain ce soir. Total perd 0,47% à 52,45 euros. Le fabricant de tubes pour l'industrie pétrolière Vallourec recule de 1,90% à 191,58 euros. Le groupe d'exploration pétrolière Maurel & Prom, qui vient de publier de très bons résultats, baisse de 0,44% à 15,73 euros. Seule la société de services para-pétroliers Technip est dans le vert, en progression de 0,4% à 54,92 euros.

Rien ne va plus chez le groupe de BTP Eiffage. Du moins c'est l'avis des organisations syndicales du groupe, qui demandent le droit pour chacun des salariés de vendre s'ils le souhaitent ses titres. La direction souhaite les en empêcher pour éviter que le principal actionnaire l'espagnol Sacyr ne prenne le contrôle du groupe. Le marché semble se lasser et en profite pour prendre ses bénéfices. Ce soir le titre Eiffage accuse une des plus fortes baisses du SRD. Il perd 4,78% à 109,50 euros, après avoir gagné plus de 50% depuis le début de l'année.

NRJ Group dégringole de 9,3% à 12,10 euros. Le marché sanctionne la baisse de 46% de son résultat net en 2006, à 52,9 millions d'euros, publié hier soir.

Cap Gemini fait ce soir la course en tête du CAC, en hausse de 1,75% à 56,99 euros. Le titre profite d'une meilleure recommandation de la banque Exane BNP Paribas. Elle porte son objectif de cours à 64 euros.
La spéculation a repris sur Alstom. Selon l'agence Bloomberg, Bouygues aurait accru sa participation dans Alstom. Mais le groupe de BTP parle d'achats non significatifs. Le titre Alstom en tout cas en profite, en hausse de 0,94% à 97,15 euros. Bouygues gagne lui 0,29% à 57,85 euros.

Nette hausse pour EDF, de 1,54% à 56,99 euros. L'électricien a annoncé la création d'une société commune avec le néerlandais Delta qui sera chargée de la construction et de l'exploitation d'une centrale gaz à cycle combiné aux Pays-Bas. Progressions également pour Arcelor Mittal, de 1,25% à 39,77 euros et pour PSA Peugeot Citroën, qui dévoilera lundi ses immatriculations en France pour le mois de mars. Le titre gagne 1,23% à 52,76 euros.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.