Le Nigéria dépose une nouvelle plainte contre Pfizer

 |   |  267  mots
L'avocat de l'Etat fédéral du Nigéria a déposé une nouvelle plainte contre le géant pharmaceutique Pfizer, pour des essais illégaux dans le pays de son traitement contre la méningite. Elle modifie la précédente plainte, déposée en juin dernier.

Le Nigéria a déposé aujourd'hui une nouvelle plainte contre le laboratoire américain Pfizer, pour des essais illégaux de traitement contre la méningite dans la province nigériane du Kano en 1996. Une première plainte avait été déposée le 4 juin dernier devant la Haute Cour du pays et a été retirée ce matin par l'avocat du Nigéria.

Le Nigéria réclame au géant américain 6,45 milliards de dollars, une somme un peu inférieure à l'indemnisation demandée précédemment (7 milliards de dollars). Le Nigéria veut en outre que la Haute Cour reconnaisse que les tests menées par Pfizer au Kano en 1996 "étaient illégaux et répréhensibles" et "n'étaient ni humanitaires ni philanthropiques, mais purement à but commercial".

Lors d'une épidémie de méningite dans l'Etat de Kano (nord du pays), Pfizer aurait procédé à une expérimentation de son médicament Trovan sur 200 enfants atteints d'une méningite, sans autorisation des autorités du pays et des familles des enfants. La majorité des enfants seraient atteints de divers troubles (cécité, paralysie, surdité, ...) et onze seraient décédés.

Le groupe pharmaceutique s'était défendu à l'époque de la première plainte en expliquant avoir porté l'étude à la connaissance des autorités locales et demandé l'accord des parents.

L'Etat de Kano a également déposé une plainte le 20 mai dernier avec 29 chefs d'accusation dont "comportement anti éthique, complot, dissimulation et mort des victimes innocentes". Il réclame près de 2,75 milliards de dollars au géant américain.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :