IBM : l'amélioration des marges se poursuit

 |   |  331  mots
Le groupe informatique américain enregistre une hausse de 8% de son bénéfice au premier trimestre. De son côté le chiffre d'affaires progresse de 7%. Pour le onzième trimestre consécutif, la marge brute augmente à 40,2% contre 39,1% un an auparavant.

Ce sont des résultats tout à fait conformes aux attentes que le groupe informatique américain IBM a publié mardi soir après la clôture de la Bourse de New York. Pour le premier trimestre, le bénéfice net ressort à 1,84 milliard de dollars, en hausse de 8% sur un an. Par action, ce bénéfice revient à 1,21 dollar. Le chiffre d'affaires s'est inscrit en hausse de 7% à 22,0 milliards de dollars. Les analystes attendaient un bénéfice de 1,21 dollar par action et un chiffre d'affaires de 21,86 milliards, contre 20,6 milliards à la même période de 2006.

A la Bourse de New York, l'action IBM prenait 1,40% à 98,48 dollars lors des échanges électroniques suivant la clôture de la séance. IBM n'a pas livré de prévisions pour le reste de l'exercice. Le marché table sur un bénéfice par action de 1,46 dollar, pour un chiffre d'affaires de 23,04 milliards au deuxième trimestre.

Commentant les résultats du trimestre achevé, IBM souligne avoir progressé "sur les segments à forte valeur ajoutée", et avoir continué d'améliorer ses marges, ce pour le onzième trimestre consécutif: la marge brute s'est élevée à 40,2% au 1er trimestre, contre 39,1% à la même période de 2006.

Par activité, les Services informatiques (infogérance, maintenance...) affichent un chiffre d'affaires de 8,25 milliards de dollars, en hausse de 7%, pour une marge brute de 29,2%. Les services aux professionnels ont réalisé des ventes de 4,18 milliards, en hausse de 8,7%, pour une marge brute de 23,8%. La division systèmes (serveurs) a engrangé 4,52 milliards de revenus (+2,3%), pour une marge de 34,8%, et celle des logiciels (Lotus, WebSphere, Tivoli...) de 4,25 milliards (+8,8%), pour une marge de 83,6%. Les services financiers enfin affichent des revenus de 614 millions de dollars (+5,6%), pour une marge de 50,9%.

Par zone géographique, les Amériques ont dégagé des revenus de 9,1 milliards de dollars, en hausse de 1% sur un an, et l'Europe/Moyen-Orient/Afrique de 7,6 milliards de dollars, en hausse de 13%. La zone Asie-Pacifique a enregistré une hausse de 10% de son chiffre d'affaires, à 4,5 milliards.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :