Le numéro deux français de l'éolien SFE passe sous pavillon italien

L'Italien Cir rachète 80% du capital de la Société française d'éoliennes, SFE. CIR va débourser environ 198 millions d'euros pour prendre le contrôle du numéro deux français du secteur.

L'emballement du marché pour la production d'énergie verte ne se dément pas. CIR va débourser environ 198 millions d'euros pour prendre le contrôle de la Société française d'éoliennes (SFE). D'ici à la fin de l'année, le groupe italien va acheter 80% du capital de la SFE via sa filiale Sorgenia, précise CIR par communiqué.

Cette opération est annoncée tout juste dix jours après le rachat de la Compagnie du Vent par Suez. Pour un montant de 321 millions d'euros, le groupe énergétique français a mis la main sur 50,1% du capital de la Compagnie du Vent (11 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2007) et prévoit de monter au capital à hauteur de 56,8% à l'issu de la prochaine augmentation qui lui est réservée.

Dix candidats s'étaient présentés pour reprendre la Société Française d'Eoliennes qui exploitent six parcs d'éoliennes en France.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.