Le pétrole à ses plus hauts niveaux depuis mi 2006

 |   |  231  mots
Tiré par les inquiétudes concernant l'approvisionnement en essence des Etats-Unis, le baril de "light sweet crude" du Nymex est au dessus des 70 dollars.

A ses plus hauts niveaux depuis août 2006, le cours du baril de pétrole brut a dépassé les 70 dollars cet après-midi, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), plus grande Bourse de produits énergétiques du monde. La référence West Texas Intermediate (WTI) pour livraison en août s'octroie 1,14% à 70,36 dollars, tout près du Brent londonien qui progressait de 1,02% à 71,24 cents.

Depuis février, le Brent s'échange à des cours plus élevés que le WTI en raison de l'abondance de l'offre à Cushing, Oklahoma, point de livraison des marchés à terme américains.

Les cours avaient commencé à grimper mercredi après la publication du rapport hebdomadaire du département américain de l'Energie qui a fait état d'un recul inattendu, de 749.000 barils, des réserves américaines d'essence la semaine passée. Une hausse de 1,04 million de baril était prévue. Il s'agit du premier recul depuis avril.

Le marché craint pour l'approvisionnement à l'approche du pic de la saison des déplacements estivaux, la "driving season" et alors que la nationalisation tous azimuts au Venezuela pourrait entraîner une baisse de la production nationale et un retrait des majors, comme Exxon Mobil ou ConocoPhillips de ce pays.

Les tensions ont toutefois été atténuées par l'état hebdomadaire des stocks de pétrole brut qui ont atteint un nouveau plus haut de neuf ans aux Etats-Unis.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :