Vodafone lance un avertissement sur ses marges

Le géant britannique de la téléphonie mobile voit s'effriter sa rentabilité au Royaume-Uni. Il s'attend en outre à une activité moins porteuse en 2007 sous la pression des autorités de régulation.

Situation difficile pour le britannique Vodafone, leader mondial de la téléphonie mobile et actionnaire en France de SFR (aux côtés de Vivendi). Il annonce ce vendredi - juste avant de réunir les investisseurs pour leur parler de ses deux proicnipaux marchés : ses activités outre-Manche et outre-Rhin - que sa marge d'exploitation est inférieure aux attentes au Royaume-Uni. Il prévient également que la pression conjuguée des autorités de régulation et de la concurrence péserait sur ses activités européennes au cours de l'année à venir.

Dans le détail, Vodafone explique que sa marge brute d'exploitation (marge d'Ebitda) est tombée à 26,6% au Royaume-Uni sur les cinq mois à fin février, contre 30,8% sur le semestre à fin septembre. Le groupe explique ce recul par les baisses de tarifs destinées à conquérir de nouveaux clients sur un marché britannique très compétitif et saturé.

En revanche, le groupe annonce que la croissance des revenus tirés des services sur ce marché a été plus forte sur les deux premiers mois de 2007 qu'au cours du trimestre précédent, atteignant 4,8% contre 3,3% sur octobre-décembre.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.