Total veut acquérir des parts dans un gisement off-shore en Australie

Ce souhait est conditionné à l'accord des autorités australienne. La région est riche d'importantes réserves de gaz.

Total veut acquérir une part de 40% dans trois permis offshore au nord-est d'Ichthys dans le bassin de Browse en Australie, conjointement avec Inpex. Ce souhait, annoncé ce vendredi 26 octobre, reste toutefois conditionné à l'accord des autorités australiennes.

Ces trois blocs sont situés à environ 200 kilomètres des côtes et d'une superficie de 1.628, 1.220 et 667 kilomètres carrés par des profondeurs allant de 50 à 250 mètres. Ces nouvelles acquisitions renforceraient la présence de Total dans le North West Shelf australien, une région avec d'importantes réserves de gaz, a précisé le groupe pétrolier français dans un communiqué.

Total détient désormais des participations dans 15 permis, situés majoritairement dans le bassin de Browse où le groupe possède une participation de 24% dans le permis WA-285P qui couvre le champ d'Ichthys. Le projet de gaz naturel liquéfié d'Ichthys, actuellement à l'étude, devrait entrer en production au début de la prochaine décennie.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.