Le pétrole repasse au dessus des 77 dollars

 |   |  293  mots
Les cours du pétrole sont de nouveau orientés à la hausse avant la publication des stocks pétroliers américains mercredi. Sur un marché sous tension, le baril new-yorkais cote à 77,43 dollars.

Le cours du pétrole se rapproche à nouveau de son record historique de 78,40 dollars, atteint le 14 juillet 2006. A New York, le brut a touché, ce mardi, un nouveau plus haut depuis le 8 août dernier, à 77,43 dollars. La crainte d'un déséquilibre entre l'offre et la demande de pétrole pèse sur les marchés. Depuis vendredi, le baril de "light sweet crude" vaut plus cher que le baril de Brent côté à Londres, qui cote à 76,32 dollars.

Le prix du pétrole à New York était pourtant descendu en dessous de la barre des 77 dollars lundi, après les déclarations de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep). Cette dernière avait estimé que le prix du brut était surévalué de 7 dollars. Mais les marchés restent sous tension dans l'attente de la publication des stocks de pétrole américains prévus pour mercredi.

"Si nous voyons une nouvelle baisse des stocks de brut, comme nous nous y attendons, les prix du "light sweet crude" vont repartir à la hausse", explique Michael Davies, analyste de la maison de courtage Sucden. Les experts attendent une baisse de 1,1 million de barils des stocks de brut, et parient sur une hausse de 700 000 barils des réserves d'essence.

Autres inquiétudes pour les investisseurs : la dégradation des conditions de sécurité au Nigeria et les discussions sur le nucléaire entre l'Iran et l'Occident. Cerise amère sur ce mauvais gâteau, le début de la saison des ouragans fait peser un risque sur la production de pétrole. En 2005, l'ouragan Katrina avait détruit les installations pétrolières du Golfe du Mexique, ce qui avait fait monter, pour la première fois de leur histoire, les cours à 70 dollars le baril.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :