France : les industriels ont toujours le moral, la consommation recule en novembre

 |   |  326  mots
Selon l'Insee, le moral des industriels s'est maintenu à un niveau élevé en décembre, mais les perspectives personnelles de production se tassent un peu. La consommation des ménages a reculé en novembre de manière inattendue, les grèves ayant perturbé l'activité du pays.

Indicateurs contrastés pour la conjoncture française. Le moral des industriels s'est maintenu à un niveau élevé en décembre mais les perspectives personnelles des chefs d'entreprise suggèrent un ralentissement de l'activité dans les prochains mois, selon l'enquête mensuelle de conjoncture dans l'industrie publiée ce vendredi par l'Institut national de la statistique (Insee). L'indicateur synthétique du climat des affaires est ainsi resté stable en décembre à 110 comme en novembre.

"Selon les chefs d'entreprise interrogés en décembre, la conjoncture industrielle demeure bien orientée", note l'Insee dans son communiqué. Les carnets de commandes globaux se dégarnissent un peu mais restent bien fournis comme les carnets de commandes étrangers. "Les perspectives personnelles de production se tassent toutefois, suggérant un possible ralentissement de l'activité industrielle au cours des prochains mois", précise l'Insee.

Les perspectives générales de production, qui représentent l'opinion des chefs d'entreprise sur l'activité de l'ensemble de l'industrie, se stabilisent, après une baisse quasi-continue ces derniers mois.

De son côté, la consommation des ménages en produits manufacturés a enregistré un recul inattendu de 0,1% en novembre par rapport au mois précédent, alors que les grèves dans les transports publics ont perturbé l'activité au cours de la troisième semaine du mois, selon des données corrigées (CVS/CJO) de l'Insee. La consommation des ménages avait reculé de 1% au mois d'octobre (-1,1% en première estimation) et de 0,3% en septembre.

Sur douze mois (novembre 2007 par rapport à novembre 2006), la progression de la consommation des ménages en produits manufacturés s'établit à 2,4%.

Enfin, les prix à la production dans l'industrie ont augmenté de 0,8% en novembre en France après une hausse de 0,6% en octobre, toujours selon l'Insee. La progression annuelle des prix en glissement par rapport à novembre 2006 s'établit à 4,2%. Hors énergie et industries agroalimentaires, les prix sont restés stables en novembre comme en octobre. Leur évolution annuelle en glissement ressort à 1,7%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :