Halliburton transfert son siège et son PDG à Dubaï

Le géant américain Halliburton a déclaré dimanche qu'il allait transférer son siège social et son PDG aux Emirats Arabes Unis afin de se développer dans l'hémisphère orientale.

C'est par une annonce très officielle du directeur général de la compagnie pétrolière, David Lesar, qu'Halliburton, pour l'instant uniquement côté à New York, a fait savoir qu'il réfléchissait à une possible introduction sur les marchés du Moyen-Orient.

"Mon bureau sera à Dubaï d'où je gèrerai les affaires de la compagnie", a ainsi déclaré le patron d'Halliburton au cours d'une conférence sur l'énergie à Bahreïn. "Dubaï est un grand centre pour les affaires", a ajouté David Lesar.

Le conglomérat, dirigé par le vice-président américain Dick Cheney de 1995 à 2000, a toutefois annoncé qu'il serait toujours enregistré aux Etats-Unis et qu'il ne comptait pas pour autant quitter Houston, où siège pour l'instant le conglomérat. Halliburton, réputé très proche de l'administration Bush, possède de nombreux contrats militaires en Iraq, notamment par le biais de sa filiale militaire KBR qui a rapporté plus de 20 milliards de dollars (15,2 milliards d'euros) grâce à ses activités en Iraq, depuis le début de la guerre.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.