Les téléviseurs LCD confirment leur succès dans un marché mondial en forme

 |   |  294  mots
Les ventes mondiales de téléviseurs représentent 26,3 milliards de dollars au troisième trimestre 2007, en hausse de 10% par rapport à la même période de l'année précédente. Le cabinet DisplaySearch qui publie ces chiffres souligne qu'en Europe, la croissance des revenus est particulièrement forte. Grands gagnants: les écrans à cristaux liquides (LCD) qui bondissent de 48%.

Les télévisions continuent de faire recette. Améliorations technologiques et écrans plats obligent. Pour le troisième trimestre 2007, 50,6 millions de téléviseurs se sont vendus dans le monde, en hausse de 11% sur un an pour un montant total de 26, 3 milliards de dollars. En regardant ce marché plus dans le détail , l'étude rapportée par le cabinet DisplaySearch relève que l'Europe enregistre une croissance de 25% de son chiffre d'affaires sur cette période. En Europe de l'est, les ventes d'écrans plats ont décollé de 50% en volume.

Coup de projecteur sur les écrans LCD qui bondissent de 48% au troisième trimestre totalisant 17,5 milliards de dollars de chiffre d'affaires, soit 66% des ventes totales. Le sud-coréen Samsung caracole toujours en tête de ce segment avec une part de marché de 18,4% perdant très légèrement par rapport à l'année dernière. En revanche, les ventes des deux suivants, les japonais Sony et Sharp dont les parts de marché sont respectivement de 15,1 et 12,5%, progressent sensiblement de près de 40%.

La performance du LCD pèse sur les écrans plasma dont les ventes affichent un repli de 19% à 3,8 milliards de dollars. L'importante baisse des prix est une des raisons mais pas seulement car l'arrivée du LCD sur le marché des écrans plats de plus de 40 pouces empiète lourdement sur ce qui était le domaine réservé du plasma. C'est Panasonic (marque commerciale de Matsushita) qui domine toujours largement ce segment avec 32,9% de parts de marché. Il est suivi de Samsung et de LG Electronics.

L'arrivée sur le marché des premiers téléviseurs à écrans organiques (Oled) a de fortes chances de chambouler la donne au détriment du plasma d'une part mais aussi peut-être du LCD.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :