Eurotunnel double quasiment de valeur pour sa reprise de cotation

Le titre Eurotunnel a gagné 91,81 % à 71 centimes ce mardi. L'action avait été suspendue le 22 mai sur décision de l'AMF à 37 centimes d'euros à Paris. Après 20 ans de déboires, Eurotunnel a réussi son offre publique d'échange (OPE), évitant ainsi la faillite.

La cotation en Bourse d'Eurotunnel, qui avait été suspendue dans l'attente des résultats de l'offre publique d'échange (OPE) sur le capital du groupe, a repris ce mardi. Le dernier cours coté - avant la suspension le 22 mai - se situait à 37 centimes d'euros à la Bourse de Paris. Aujourd'hui, le titre a gagné 91,81% à 71 centimes.

L'Autorité des Marchés Financiers (AMF) avait annoncé vendredi 25 mai, plus tôt que prévu, la réussite très large de l'OPE qui va permettre la naissance d'une nouvelle société baptisée Groupe Eurotunnel SA (GET SA), avec une dette réduite de moitié, ce qui devrait sauver définitivement de la faillite l'exploitant du tunnel sous la Manche.

Selon les résultats provisoires annoncés par l'AMF, plus de 2,222 milliards de titres ont été apportés en effet à l'OPE, soit "environ 87% des unités en circulation", largement au-dessus du seuil minimal de 50% requis. Les actionnaires devaient échanger leurs titres, qui ne valent presque plus rien, contre des actions du futur groupe GET SA, qui, elles, seront cotées à Paris et Londres, "à une date qui sera communiquée ultérieurement", a précisé le groupe.

Introduit fin 1987 à 35 francs (5,34 euros), le titre Eurotunnel a atteint 128 francs (19,51 euros) en mai 1989, avant d'entamer une dégringolade à partir de 1994, l'année de l'ouverture du tunnel à la circulation. Eurotunnel a encore enregistré des pertes nettes en 2006 mais son bénéfice d'exploitation, qui reflète mieux le fonctionnement de la société, a crû de 42% à 326 millions d'euros en 2006 contre 230 millions d'euros en 2005. Son chiffre d'affaires a atteint 830 millions, en hausse de 6%.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.