La Bourse de Tokyo termine sur une nouvelle forte baisse

 |   |  215  mots
Nouvelle chute de l'indice Nikkei. La Bourse de Tokyo a terminé la séance sur une forte baisse de 1,99%, se rattrapant néanmoins dans les derniers échanges après avoir plongé de 3,74% en cours de journée.

La Bourse de Tokyo pâtit de la crise des prêts hypothécaires à risques aux Etats-Unis. L'indice Nikkei 225, moyenne non pondérée des 225 valeurs vedettes, s'est affiché en baisse de 327,12 points (-1,99%) à 16.148,49 points, son plus bas niveau depuis le 29 novembre 2006.

Il a été jusqu'à céder 3,74% en début d'après-midi, repassant brièvement sous les 16.000 points pour la première fois en près de neuf mois, mais une vague d'achats opportunistes de dernière minute a limité les dégâts. Le Nikkei avait déjà subi un fort recul mercredi (-2,19%).

L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a pour sa part terminé en recul de 26,69 points (-1,67%) à 1.567,46 points. La crise boursière affectait jeudi tous les marchés d'Asie très nerveux.

Même si la plupart des banques et autres entreprises nippones sont jugées relativement peu exposées aux mauvaises créances américaines, certains fonds d'investissements impuissants à recouvrer des prêts "subprime" cherchent à compenser leurs pertes en vendant massivement des actions japonaises.

La Banque du Japon (BoJ) a introduit jeudi 400 milliards de yens (2,5 milliards d'euros) dans le marché interbancaire nippon. Cette injection de fonds est la première depuis lundi. Mais cette décision n'a eu aucun effet sur le marché de Tokyo.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :