Le turc Yildiz reprend les chocolats Godiva à Campbell

 |   |  222  mots
Le groupe agroalimentaire américain Campbell Soup a cédé ses chocolats fins à l'entreprise turque Yildiz Holding pour 850 millions de dollars. Godiva réalise un chiffre d'affaires de 500 millions de dollars

Annoncée cette été, la vente de Godiva, filiale de chocolats fin de Campbell Soup, est effective depuis jeudi soir. Le groupe agroalimentaire américain a en effet choisi de céder Godiva à l'entreprise turque Yildiz Holding pour 850 millions de dollars. La transaction, qui s'effectue sur la base d'un multiple de près de 15 fois l'excédent brut d'exploitation (EBITDA), devrait être bouclée "dans les prochains mois", indique Campbell dans un communiqué.
"Nous sommes très satisfaits du prix que nous avons obtenu pour Godiva", a par ailleurs commenté le PDG Douglas Conant, cité dans le communiqué du groupe.

Campbell avait annoncé en août qu'il réfléchissait à l'avenir de sa filiale chocolatière, qui réalise des ventes annuelles de l'ordre de 500 millions de dollars, et avait déclaré à l'époque d'une cession n'était pas exclue.
En cédant Godiva, Campbell Soup concentre sa stratégie sur des produits alimentaires simples, comme les soupes, les snacks cuits et les boissons à base de légumes.

Avec un chiffre d'affaires de 7,4 milliards de dollars en 2006, Yildiz, est le premier producteur turc de biens de consommation. Il est présent dans l'emballage, les télécommunications, l'informatique, l'immobilier et les services. Dans l'agroalimentaire, on le retrouve dans le chocolat, mais aussi les biscuits, les bonbons, les boissons et les produits laitiers.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :