La Tribune

Erreur 500 - Page indisponible

Une erreur technique empêche l'affichage de la page demandée.

Veuillez ré-essayer plus tard ou contacter l'administrateur du site.

Actualiser cette page Revenir à l'accueil

Dexia se renforce au Royaume-Uni

La banque spécialisée dans le financement des collectivités locales achète un portefeuille de 2,2 milliards de livres de crédits au logement social. Dexia profite des retombées de la crise du crédit pour faire des acquisitions à bon compte.

1 mn

La banque franco-belge Dexia se renforce en Grande-Bretagne. Selon un communiqué publié ce matin, le groupe va acheter au britannique Bradford & Bingley un portefeuille de 2,2 milliards de livres (3 milliards d'euros) de financements aux acteurs du logement social.

Pour Dexia, établissement spécialisé dans le financement des collectivités locales, il s'agit là d'une concrétisation de son désir de profiter des opportunités offertes par l'environnement difficile sur les marchés du crédit.

L'acquisition de ce portefeuille, réalisée à sa valeur nominale, va permettre à Dexia d'élargir sa base de clientèle au Royaume-Uni et d'atteindre une part de marché de l'ordre de 8% "sur un secteur prioritaire pour son développement" dans le pays.

"En termes de profil de risque, il s'agit d'une activité très proche de celle menée sur le secteur public", souligne Dexia, ajoutant que, "historiquement, aucun défaut n'a été constaté au sein de cette clientèle régulée de façon étroite par la Housing Corporation britannique".

Bradford & Bingley a indiqué de son côté que ce portefeuille avait contribué pour environ 21 millions de livres (29 millions d'euros) à ses résultats en 2006.

Avec cette opération, Dexia poursuit donc son objectif stratégique de renforcement dans ses activités principales. Le groupe, qui a les moyens de se développer, profite des retombées de la crise des marchés du crédit pour acheter des actifs à bon compte. Ses résultats trimestriels publiés vendredi dernier ont fait apparaître une forte hausse des nouveaux crédits dans son premier métier (+67%), Dexia indiquant qu'il avait été en mesure d'acquérir sur le marché des actifs "à des marges que l'on ne pouvait imaginer avant le début de la crise".

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

La Tribune

Erreur 500 - Page indisponible

Une erreur technique empêche l'affichage de la page demandée.

Veuillez ré-essayer plus tard ou contacter l'administrateur du site.

Actualiser cette page Revenir à l'accueil