Quatrième mois de baisse pour l'automobile européenne

 |   |  256  mots
Selon les chiffres de l'Association européenne des constructeurs automobiles (ACEA), les immatriculations européennes ont reculé en mai de 1,6%, par rapport à l'année précédente. Renault est pénalisé, tandis que PSA Peugeot Citroën tire son épingle du jeu.

L'automobile européenne est toujours en berne. En mai, pour le quatrième mois consécutif, le nombre d'immatriculations de voitures neuves a de nouveau baissé en Europe. Les immatriculations affichent un repli de 1,6% sur un an, à 1.442.518 véhicules.

Au sein de l'Europe, la tendance reste contrastée entre les nouveaux Etats membres et les pays d'Europe de l'ouest. Les pays d'Europe occidentale ont vu leurs ventes chuter de 2,4% au mois de mai, sur un an, tandis que les nouveaux Etats membres enregistrent une progression de 11,1% des immatriculations.

La France affiche une baisse de 2,8% des immatriculations, mais la chute la plus importante est celle de l'Allemagne, où les immatriculations ont baissé de 11,1%. Le Royaume-Uni a également enregistré un repli de 2,2% sur un an. Le marché espagnol, quant à lui, reste stable.

Sur les cinq premiers mois de l'année, le marché automobile européen est en net repli, par rapport à la même période un an plus tôt. L'Europe de l'Ouest enregistre une baisse de 1,3% sur cette période, avec une baisse de 9,6% en Allemagne, et de 2,4% en France.

En mai, sur l'ensemble du marché européen, les constructeurs les plus pénalisés sont Renault (-11,5%), Nissan -15,7%), Hyundai (-13%) et General Motors (-8,9%). Ford recule de 2,5%, et Volkswagen Group affiche une baisse de 2,8% de ses immatriculations.

Sur la même période, PSA Group résiste à la morosité ambiante avec une progression de 2,3% de ses immatriculations. DaimlerChrysler affiche une hausse de 2% de ses immatriculations. BMW affiche une progression exemplaire de 5,2%, tout comme Fiat (+4,8%).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :