Le titre Northern Rock s'envole, Virgin désigné candidat favori pour la reprise

Le groupe Virgin de Richard Branson vient d'être désigné comme candidat favori au rachat de la banque britannique en difficulté Northern Rock qui retrouve du coup des couleurs en Bourse. Le consortium formé par Virgin devrait immédiatement rembourser 11 milliards de livres sur le montant estimé de 25 milliards (34,8 milliards d'euros) emprunté à la Banque d'Angleterre par l'établissement de Newcastle.

Le dossier Northern Rock est en passe d'être bouclé. Le groupe Virgin, propriété de Richard Branson vien d'être désigné comme candidat favori au de la banque britannique en difficulté Northern Rock. Cette annonce a fortement rassuré le marché puisque le titre regagnait plus de 50% en milieu de matinée à 135 pence l'action. Vers midi la hausse s'établissait à +28,75% soit 110,6 pence l'action.

Un beau rebond à comparer avec le cours de clôture de vendredi à 85,9 pence. Cette nouvelle valorisation pourrait cependant poser problème. Selon le Sunday Times, d'hier, le consortium emmené par Virgin lancerait une offre sur Northern Rock à un prix compris entre 20 et 40 pence si son offre était retenue. Un prix bien loin des derniers cours de Northern Rock.

Le consortium de Virgin, qui prévoit de rebaptiser Northern Rock "Virgin Money" une fois la reprise effective, réunit l'assureur américain AIG, le spécialiste des rachats d'entreprises WL Ross, le fonds d'investissement Toscafund et le groupe de Hong Kong First Eastern. Ce consortium prévoit d'injecter 1,3 milliard de livres de capitaux frais. La moitié de ce montant sera apporté par le consortium lui-même et l'autre moitié proviendra d'une augmentation de capital réservée aux actionnaires actuels de la banque au prix unitaire prévu de 25 pence l'action.

Le consortium formé par Virgin devrait immédiatement rembourser 11 milliards de livres sur le montant estimé de 25 milliards (34,8 milliards d'euros) emprunté à la Banque d'Angleterre par l'établissement de Newcastle, précisait un peu plus tôt une source proche du dossier à l'Agence Reuters. Virgin rembourserait l'intégralité du prêt avant de payer les actionnaires de Northern Rock.

Parmi les autres candidats potentiels à la reprise de la banque figurent un consortium américain constitué du groupe d'investissement Cerberus et de la société de crédit à la consommation GMAC.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.