Crédit conso : Bercy envisage de donner son feu vert à la Banque postale

"J'ai demandé à la Banque postale de me faire des propositions pour vérifier dans quelles conditions je pourrais autoriser La Poste à faire du crédit à la consommation" a annoncé ce mardi Christine Lagarde, la ministre de l'Economie, des Finances et de l'Emploi.

La ministre de l'Economie, des Finances et de l'Emploi a annoncé ce mardi sur France Inter qu'elle étudiait la possibilité d'autoriser la Banque postale, la filiale bancaire de La Poste, à proposer des crédits à la consommation.

"J'ai demandé il y a quelques jours (à la Banque postale) de me faire des propositions pour vérifier dans quelles conditions je pourrais autoriser La Poste à faire du crédit à la consommation", a-t-elle affirmé.

Alors que la Banque postale n'est pas autorisée actuellement à distribuer de tels crédits, une réforme sur ce point permettrait de développer la concurrence dans ce domaine. Or, "c'est aussi une mission du gouvernement que de faire souffler un vent de concurrence sur l'économie pour en libérer la croissance", a conclu la ministre.

Cela fait des années que La Poste et son bras armé financier, désormais doté de sa propre existence en tant que Banque Postale, milite pour obtenir ce droit. En vain jusque là. Les précédents gouvernements ont toujours refusé d'inscrire cette possibilité dans les contrats de plan de La Poste, les autres banques freinant des quatre fers en craignant ce concurrent de poids.

Jusqu'alors, la Poste et La Banque postale n'ont été autorisées qu'à distribuer des prêts immobiliers, initalement adossés à de l'épargne spécifique (du type PEL, plan épargne logement).

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.