Publicis annonce son intention de se retirer du NYSE

 |   |  164  mots
Publicis a annoncé son intention de retirer ses American Depositary Receipts (ADR) de la cote du New York Stock Exchange, ce qui met fin à ses obligations de "reporting" au regard de la législation boursière.

Publicis Groupe a annoncé son intention de retirer ses ADR de la cote du New York Stock Exchange, de se "désenregistrer" et de mettre fin à ses obligations de reporting au regard de la législation boursière américaine.

Publicis Groupe a accompli, auprès de la SEC, les formalités requises pour le désenregistrement de ses titres conformément à la réglementation boursière américaine (U.S. Securities Exchange Act). Il est dorénavant libéré de ses obligations réglementaires aux Etats-Unis, avec effet sous 90 jours.

"A l'instar de nombreux autres émetteurs", précise le groupe, cette décision est motivée par des considérations de coûts et de liquidité. Etre coté à New York devient de plus en plus onéreux et exige une gestion administrative lourde.

Le groupe précise en outre que les "volumes échangés d'ADR ont représenté seulement environ 1% du volume total des actions échangées au cours des douze derniers mois".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :