Tiré par wall Street, le CAC 40 s'installe au dessus des 6.000 points

 |   |  344  mots
La Bourse de Paris termine très bien la semaine, et ce grâce au rebond en ce moment de Wall Street. Le CAC40 clôture sur une hausse de 0,81% à 6.054 points. La séance a été marquée par des rumeurs autour d'Air Liquide et par le fort rebond des cours du pétrole.

La Bourse de Paris a profité vendredi du rebond de Wall Street. Elle confirme son installation au dessus des 6000 points. Le CAC40 clôture sur une hausse de 0,81% à 6.054 points.

La spéculation a battu son plein aujourd'hui sur Air Liquide. Le titre s'est envolé de 3,03% à 97,44 euros sur des rumeurs de rachat par LBO. Pas de commentaire du côté de la société.

L'autre rumeur du jour a concerné Cap Gemini. Le marché parie sur un rachat de cette SSII par le groupe indien. Le titre gagne 1,09% à 54,37 euros. Là encore pas de commentaire. Autre information qui a pu faire bouger le titre Cap Gemini: les déclarations ce matin du japonais Fujitsu. Ce dernier a indiqué qu'il regarderait d'autres cibles en France si son OPA sur GFI Informatique échouait. Cap Gemini pourrait donc figurer sur la liste. Une déclaration qui pèse en tout cas sur le titre GFI. -0,10% à 9,30 euros.
GFI qui a annoncé par ailleurs être entré en discussions avec Bull pour contrer cette OPA hostile. Le titre Bull gagne ce soir 3,41% à 5,15 euros.

Très fortes progressions également pour Danone. +2,16% à 60,02 euros et pour Veolia Environnement. +2,09% à 58,03 euros.

Le fort rebond des cours du pétrole profite ce soir à Total. +1,58% à 60,26 euros. La parapétrolière Technip gagne 0,47% à 61,30 euros. Seul le fabricant de tubes pour l'industrie pétrolière Vallourec est dans le rouge sous l'effet de prises de bénéfices. -1,15% à 238,21 euros.

Du côté des baisses, c'est la foncière Unibail qui affiche ce soir le plus fort recul de l'indice parisien. -2,23% à 190,15 euros.
C'est dimanche que s'ouvre pour les particuliers les marchés de l'électricité et du gaz. EDF accuse le coup alors que peu de particuliers ont annoncé leur intention de changer de fournisseur. -0,43% à 80,28 euros.

Enfin, le marché des devises et des marchés pétroliers connait de fortes tensions aujourd'hui. L'euro est repassé au-dessus de la barre du 1,35 dollar, à précisément 1,3520 dollar. Les cours du brut eux aussi sont repartis à la hausse. 71,02 dollars pour le baril de Brent et 70,24 dollars pour le baril de WTI.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :