L'UMP devrait parachever sa victoire aux législatives

 |   |  174  mots
Des sondages CSA-Cisco et Ifop donnent 34% à 35% des voix au premier tour des élections législatives pour l'UMP. L'UDF obtiendrait 12% à 15%. De son côté, le parti socialiste engrangerait 29% à 30% et le Front national 7% à 8%. De quoi limiter le risque de triangulaires au second tour et de permettre au nouveau Président de la République d'obtenir une majorité à l'assemblée.

L'UMP obtiendrait 34% à 35% des voix au premier tour des élections législatives le 10 juin prochain, le PS 29 à 30% , l'UDF 12 à 15%, et le Front national 7 à 8%, selon un sondage Ifop pour Profession politique réalisé les 3 et 4 mai et rendu public dimanche. Le Parti communiste recueillerait 2% à 4%, l'extrême-gauche 3 à 4%, les Verts 1% à 5%, Chasse Pêche Nature Traditions 1 à 2%, le MPF 2% et les sans étiquette 2%.

Sur cette base, il y aurait très peu de triangulaires au second tour le 17 juin, jugeait samedi un expert électoral. Selon Jean-Luc Parodi, conseiller pour les études politiques de l'IFOP, la chambre des députés issue des scrutins des 10 et 17 juin pourrait, toujours sur cette base, être l'une des chambres les plus à droite de l'histoire de la cinquième République.

La chambre la plus à droite avait été élue en mars 1993. Au soir du second tour, RPR, UDF et divers-droite avaient obtenu 485 sièges. Le RPR (247 sièges) devançait l'UDF (213) de 34 sièges. Le PS (54) avec le MRG (6) avait tout juste atteint la barre des 60 députés nécessaire pour saisir le Conseil constitutionnel.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :