Vivendi dépasse les attentes grâce aux jeux vidéo et à Canal Plus

 |   |  460  mots
SFR et Universal Music accusent une baisse de leurs résultats au premier trimestre. Le groupe de médias et de télécoms confirme sa prévision annuelle d'un résultat net ajusté d'au moins 2,7 milliards d'euros.

Vivendi estime avoir réalisé "un très bon premier trimestre" : le groupe de médias et de télécoms a augmenté ses bénéfices de plus de 20%. Le résultat d'exploitation s'est élevé à 1,3 milliard d'euros (+21,7%) tandis que le chiffre d'affaires a progressé de 5,3% à 5,02 milliards d'euros. De bons résultats, légèrement supérieurs aux attentes, qui permettent à Vivendi de confirmer sa prévision annuelle d'un résultat net ajusté d'au moins 2,7 milliards d'euros. Toutefois, les performances des différents métiers sont très contrastées.

Le plus gros contributeur aux profits, SFR, enregistre un repli de 1,8% de ses ventes à 2,096 millions d'euros, sous l'impact des baisses de prix imposées par l'Arcep, le gendarme des télécoms. Le chiffre d'affaires mobile réseau a limité son repli à 0,9%, comme attendu par les analystes. Le revenu moyen par abonné a encore diminué, de 6% à 450 euros. Le résultat opérationnel de SFR a reculé de 3,5% à 643 millions d'euros, sous le poids des amortissements des investissements passés dans la couverture et la capacité des réseaux 2G et 3G/3G+ de l'opérateur. Les coûts d'acquisition et de fidélisation des clients ont augmenté de 1,4 point pour atteindre 11,7% du chiffre d'affaires, reflétant en partie le recrutement d'abonnés 3G, qui s'élèvent à 3,13 millions à la fin mars, contre 2,6 millions à fin décembre.

L'autre déception, anticipée par le marché, est venue d'Universal Music. La maison de disque, leader mondial, a vu ses ventes chuter de 8,7% à 1,02 milliard d'euros (-4,2% à change constant) et ses bénéfices de 59,6% à 57 millions d'euros, ce qui en fait la division contribuant le moins aux profits du groupe ce trimestre. Outre les effets de calendrier de sorties d'albums, UMG a souffert des conditions difficiles du marché de la musique aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, déjà évoquées par ses rivaux EMI et Warner Music. Bonne nouvelle cependant : les ventes de musique numérisée ont bondi de 54% à 161 millions et pèsent 15,7% du chiffre d'affaires.

Vivendi Games joue les vedettes pour cette publication : ses ventes ont explosé (+117%) et ses résultats ont quasi quintuplé à 107 millions d'euros, reflétant une marge opérationnelle de 36,7% ! Le succès exceptionnel du jeu World of Warcraft se poursuit, grâce au pack d'extension lancé en janvier.

Groupe Canal Plus a également multiplié ses profits par cinq à 164 millions d'euros, engrangeant déjà les fruits de la fusion avec TPS en termes de recrutement d'abonnés, de synergies de coûts de distribution et de contenu. Les frais de restructuration sont limités à 5 millions sur le trimestre.

Enfin, Maroc Télécom, qui avait déjà publié ses chiffres, n'a pas failli à sa réputation d'excellent élève : +13,9% pour les ventes à 550 millions d'euros et +22,3% pour les profits à 374 millions d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :