TPG renonce à racheter Alitalia

Le fonds d'investissement a retiré sa candidature à la reprise d'Alitalia. Seuls l'italien Air One et le russe Aeroflot restent candidats au rachat de la compagnie aérienne, et doivent proposer des offres fermes avant le 2 juillet.

Le fonds d'investissement américain Texas Pacific Group a annoncé ce mardi qu'il retirait sa candidature pour la reprise de la compagnie aérienne Alitalia. Le candidat à la reprise du transporteur transalpin avait jusqu'au 2 juillet pour soumettre une offre ferme de rachat.

"Après avoir examiné les procédures requises pour la phase des offres fermes [...], le consortium estime ne pas être capable de respecter les règles fixées", a précisé TPG dans un communiqué. Deux autres candidats restent néanmoins sur les rangs pour racheter les 49,9% du capital d'Alitalia détenus par l'Etat : l'italien Air One, donné favori, et le russe Aeroflot.

Ce désistement devrait permettre au groupe américain de se concentrer sur son offre de rachat de la compagnie aérienne espagnole Iberia. TPG s'est associé avec British Airways et les investisseurs financiers espagnols Ibersuizas, Querqus et Vista Capital pour une première offre de 3,4 milliards d'euros.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.