Bristol-Myers Squibb va payer 515 millions de dollars à la justice américaine

 |   |  197  mots
Le laboratoire pharmaceutique a trouvé un accord avec la justice américaine afin de mettre fin aux poursuites judiciaires à son encontre. Le groupe paiera 515 millions de dollars.

Le laboratoire pharmaceutique Bristol-Myers Squibb a accepté de payer plus de 515 millions de dollars pour mettre fin aux poursuites de la justice américaine. Celle-ci accusait le groupe de verser des pourcentages aux médecins qui prescrivaient ses médicaments.

Selon le procureur, Michael Sullivan, le pharmacien a illégalement indemnisé des médecins pour les inciter à prescrire des médicaments de Bristol. Dans les faits, les médecins étaient apparemment récompensé pour leur participation dans les programmes divers, récompenses qui incluaient des voyages dans des stations estivales luxueuses.

D'autres allégations de fraude portent également sur la promotion et la vente d'un médicament contre le schizophrénie, l'Abilify, utiliser sans études préalables sur des enfants atteints de démence.

Le bureau du procureur accuse aussi Bristol et un autre groupe pharmaceutique Apothecon de s'être entendus sur le maintien de "prix frauduleux et gonflés".

Dans le cadre de l'accord trouvé avec la justice américaine, Bristol-Myers a signé "un accord d'intégrité d'entreprise" d'une durée de cinq ans avec le Département américain de Santé. En échange le laboratoire pharmaceutique ne se verra retenu aucune charge criminelle contre lui.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :