Les expéditions de cognac vers la Chine atteignent des records

 |   |  192  mots
Les envois de cognac vers la Chine progressent à une telle vitesse que l'Empire du Milieu pourrait bientôt passer devant le Royaume-Uni pour devenir le troisième importateur mondial.

Les derniers chiffres publiés ce jour par le bureau national interprofessionnel du cognac (BNIC) parlent d'eux-mêmes. Entre décembre 2006 et novembre 2007, les expéditions en directions de la Chine ont progressé de 73,8% pour atteindre le niveau record de 31.969 hectolitres. Et sur le seul mois de novembre, les envois ont bondi de 139,1% par rapport à novembre 2006.

"La Chine ne devrait pas tarder à dépasser le Royaume-Uni", s'interroge le BNIC. Car l'essentiel de la croissance des expéditions de cognac provient du commerce avec la zone Extrême-Orient. Et dans le même temps, les pays généralement consommateurs de cognac voient eux leurs importations diminuer: tels le Royaume-Uni (-6,3% sur un an avec 33.638 hectolitres) ou encore l'Allemagne (-10,7% avec 21.585 hl). Les Etats-Unis demeurent le premier importateur mondial de cognac.

Malgré cela, le BNIC souligne "le cumul des expéditions sur 12 mois à fin novembre demeure le plus important de l'histoire du cognac avec 159,3 millions de bouteilles". En outre, ce sont les qualités vieilles et les très haut de gamme (11,5% du marché) qui profitent le plus de l'engouement pour ce produit. Elles ont respectivement progressé de 11,9% et de 24,7% sur un an.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :