Les ménages français s'endettent surtout pour l'immobilier

Plus de 50% des ménages avaient un crédit fin 2006, selon la Fédération bancaire française. L'immobilier reste la principale cause d'endettement.

Un peu plus d'un ménage français sur deux (50,9%) détenait au moins un crédit fin 2006, selon l'Observatoire des l'endettement des ménages. Selon un document rendu public ce mardi par la Fédération bancaire française (FBF), il s'agit dans la majorité des cas (30% des ménages) d'un prêt immobilier, dont les caractéristiques sont un allongement de la durée (17,8 ans en moyenne en 2006 contre 12,8 ans en 1993) et des conditions d'accès atttractives (taux moyen de 4,1% l'an dernier).

Les jeunes n'ont jamais été aussi nombreux à accéder à la propriété, puisque 17,8% des ménages de moins de 30 ans sont accédants à la propriété soit, précise la FBF, "le taux le plus élevé jamais observé". Par ailleurs, l'association professionnelle note que " les ménages vivent mieux les charges liées à leur crédit". 53% trouvent qu'elles sont supportables ou très supportables, soit un chiffre en amélioration par rapport à l'année précédente.

Enfin, selon l'Observatoire de l'endettement, les ménages devraient réduire leur encours de crédit à l'avenir, tant pour l'immobilier que pour la consommation.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.