Paris chute sous les 5.400 points

Journée noire à la Bourse de Paris. Le CAC 40 recule ce soir de 2,32% et passe sous les 5.400 points, à 5.379 points précisément. Les investisseurs s'inquiètent de signes de ralentissement de la croissance américaine, et notamment de la crise du subprime.

Les valeurs bancaires ont donc été très attaquées aujourd'hui, alors que de grands groupes financiers américains comme Merrill Lynch ou Freddie Mac connaissent des difficultés. De plus, une étude alarmiste de Goldman Sachs sur les banques a précipité le recul des valeurs bancaires. La Société générale chute de 5,91% à 94,63 euros, après un abaissement de recommandation de Goldman Sachs.

Dexia plonge de 6,14% à 16,49 euros. C'est la plus forte baisse du CAC. Le Crédit Agricole recule de 4,32% à 21,25 euros, BNP Paribas cède 3,1% à 68,66 euros et sur le SRD, Natixis perd 3,9% à 11,33 euros.

Au chapitre des plus fortes baisses, Alcatel-Lucent a aussi disputé la première place. Le titre recule de 6,06% et passe pour la première fois sous les 5 euros, à 4,96 euros. Hier soir, son homologue suédois Ericsson a lancé un avertissement sur ses ventes au quatrième trimestre.

Dans le sillage d'Alcatel, ST Microlectronics est entraîné à la baisse. L'action perd 4,75 % à 10,21 euros.

Sur le SRD, les équipementiers télécoms et de haute technologie Nexans et Soitec sont aussi mal orientés. Nexans perd 4,75% à 90 euros et Soitec 8,04% à 8,11 euros.

Egalement dans le rouge, le secteur automobile. Après sa belle journée d'hier, Michelin cède aujourd'hui 4,41% à 75,77 euros à la suite d'un abaissement d'objectif sur le cours de Morgan Stanley. Peugeot n'est pas mieux orienté, perdant 4,75% à 50,72 euros. De son côté, Renault cède 3,32% à 91,33 euros.

Parmi les autres valeurs en forte baisse, PPR recule de 4,26% à 111,53 euros, Bouygues perd 3,64% à 57,35 euros et Arcelor Mittal 3,91% à 46,85 euros.

Seules quelques valeurs ont résisté aujourd'hui et réussi à finir dans le vert.
EDF réalise ainsi une très belle progression, totalement contre la tendance, avec +2,37% à 85,79 euros. L'électricien est toujours en discussion avec China Guandong Nuclear Power pour construire des centrales EPR en Chine.

Des contrats portent aussi le titre Alstom, qui progresse de 0,26% à 136,81 euros. Le groupe a décroché un contrat de 1,4 milliard d'euros aux côtés de l'égyptien Orascom pour construire une centrale électrique en Algérie.

L'Oréal progresse également de 0,33% à 93,45 euros.

Sur le SRD, Teleperformance réalise une belle progression de 3,04% à 24,34 euros. Le spécialiste des centres d'appel table sur une progression de 13,3% de son chiffre d'affaires pour cette année.

A l'inverse, la société d'investissement Wendel décroche de 7,64% à 94,70 euros.

L'euro a battu un nouveau record aujourd'hui à 1,4855 dollar. Ce soir, la monnaie européenne vaut 1,4833. Le baril WTI a lui dépassé les 99 dollars ce matin dans les échanges électroniques en Asie, à 99,29 dollars. Après les stocks hebdomadaires américains, il est redescendu à 97,63 dollars à New York. A Londres, le baril de Brent est à 95,34 dollars.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.