Ventes trimestrielles en hausse de 8,2% pour Seb

 |   |  223  mots
Le spécialiste français du petit électroménager a publié jeudi, après clôture, un chiffre d'affaires en progression de 8,2% sur le premier trimestre 2007, à 613 millions d'euros. Seb tire les fruits notamment du dynamisme de ses activités en Asie et Europe centrale.

Le groupe français de petit électroménager Seb a présenté ce jeudi une hausse de 8,2% de son chiffre d'affaires au premier trimestre 2007, à 613 millions d'euros. Il profite d'une belle progression de ses activités dans toutes les zones, mais particulièrement en Asie et en Europe centrale.

Ainsi, parmi les régions les plus importantes pour Seb, la zone comprenant l'Asie et l'Europe centrale a vu ses ventes gagner 16,4% à 189 millions d'euros. En France, le chiffre d'affaires a augmenté de 5,3%, à 124 millions d'euros, et de 1,9% dans les autres pays de l'Union européenne, à 151 millions. L'Amérique du Nord a vu ses ventes progresser de 7,6% (contre 17,1% hors effets de change), à 89 millions d'euros.

A parités constantes, la croissance des ventes atteint 11,6% comparées aux 567 millions d'euros de chiffre d'affaires dégagé au premier trimestre 2006. L'effet de change est négatif de 19 millions d'euros, "comme prévu, il est fortement accentué par l'affaiblissement marqué du dollar face à l'euro", explique Seb dans son communiqué.

Célèbre pour l'invention de la "cocotte-minute" durant les années 50, Seb est aujourd'hui le premier fabricant mondial de petit équipement domestique, depuis le rachat en 2001 de son concurrent Moulinex-Krups, à l'époque placé en redressement judiciaire. Les produits du groupe, qui emploie 14.500 personnes, sont commercialisés dans près de 120 pays lui permettant de réaliser l'essentiel de son chiffre d'affaires à l'international.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :