IKB : La banque publique KfW veut céder ses 38%

KfW, bras financier de Berlin, a engagé la banque Merrill Lynch pour étudier "toutes les options stratégiques" pour sa participation de 38% dans IKB qui a frôlé la faillite cet été .

La banque publique allemande KfW, bras financier de Berlin, a indiqué mercredi qu'elle étudiait "intensivement" une cession de sa part de 38% dans la banque IKB, qui a frôlé la faillite cet été à cause de la crise des prêts immobiliers à risque aux Etats-Unis.

L'établissement, qui s'interroge depuis quelques semaines sur le sort d'IKB, a chargé la banque américaine Merrill Lynch d'étudier "toutes les options stratégiques pour cette participation."

Berlin avait dû voler cet été au secours d'IKB, spécialisée dans le financement des petites et des moyennes entreprises, alors que l'établissement de Düsseldorf avait failli mettre la clé sous la porte à cause d'engagements risqués sur le secteur du "subprime" aux Etats-Unis.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.