Commerce Bancorp fait l'objet d'une enquête de la SEC

Le gendarme de la Bourse américaine s'intéresse à diverses transactions mettant en cause des cadres et des dirigeants de la banque du New Jersey.

La banque régionale américaine Commerce Bancorp fait face à une enquête du gendarme de la Bourse américaine (SEC). Le groupe basé dans le New Jersey a confirmé aujourd'hui qu'il coopérait avec les équipes d'investigation de la SEC. L'enquête porte sur des transactions avec des cadres, des dirigeants et des acteurs apparentés. Certaines de ces transactions auraient eu lieu dans les locaux de la banque. Avant même que cette enquête ne soit ouverte, le départ soudain du directeur général de Bancorp, Vernon Hill, était intervenu le 29 juin dernier, après que la banque ait rendu public plusieurs contrats impliquant son fondateur et sa famille. Parmi ces transactions, apparaissait une entreprise de design architectural dirigé par la femme de Vernon Hill, Shirley Hill.

La banque avait alors, en accord avec l'Office de Contrôle des Changes et la Réserve Fédérale de Philadelphie, accepté de modifier sa gouvernance. Elle s'était en particulier engagée à ne pas conclure de nouvelles transactions immobilières ni de deals marchands avec des initiés. Bancorp avait aussi restructuré son conseil d'administration.

Les investigations liées à la gestion de Vernon Hill ont retardé l'ouverture de nouvelles agences Bancorp, un point clé pour assurer la croissance de la banque qui opère via 444 succursales à New York et ses environs, à Philadelphie, Washington et en Floride. Entre les mois de juillet et septembre, 15 succursales ont été ouvertes et 23 nouvelles agences devraient voir le jour au cours de ce trimestre. Fin septembre, Bancorp affichait 46,5 milliards de dollars de dépôts et 50 milliards de dollars d'actifs.

Cette enquête ne remet toutefois pas en cause l'achat de Bancorp par Toronto-Dominion qui devrait être bouclé au printemps 2008. Pour la deuxième banque canadienne, cette opération, annoncée début octobre, reste d'autant plus stratégique qu'elle lui donne l'occasion de doubler sa présence aux Etats-Unis.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.