Fujitsu : premier semestre dans le rouge

Le groupe japonais de produits électroniques et de services informatiques termine le premier semestre de son exercice 2007-2008 dans le rouge, du fait principalement de charges exceptionnelles enregistrées en début de période. Fujitsu maintient ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice.

Sur les six premiers mois de l'exercice, Fujitsu subit une perte nette de 9,34 milliards de yen (56,6 millions d'euros), contre un profit net de 14,85 milliards durant la première moitié de 2006-2007. Fujitsu est toutefois parvenu à réduire son déficit au cours du deuxième trimestre, grâce à une hausse de ses ventes. Il avait en effet enregistré une perte nette de 14,7 milliards de yen à l'issue des trois premiers mois de l'année. Le groupe avait alors enregistré une dépréciation de 25 milliards de yen liée à une réévaluation des stocks pour des raisons comptables. Cette mesure a totalement annulé l'impact des gains exceptionnels obtenus par ailleurs, selon le communiqué publié par le groupe.

D'avril à septembre, Fujitsu a cependant totalisé un chiffre d'affaires record de 2.513,11 milliards de yen, en augmentation de 6,4% sur un an, principalement grâce aux services informatiques proposés en sous-traitance aux entreprises, aux PC, aux disques durs ou encore aux mobiles. "Tous les segments d'activité ont connu une hausse", souligne Fujitsu dans un communiqué.

Les ventes ont progressé de 3,9% sur un an au Japon, tirées par les commandes d'équipements de la part du secteur de la finance et les services informatiques. Les téléphones mobiles ont aussi connu un bon semestre.
Aidé par des gains de change, le chiffre d'affaires réalisé à l'étranger a pour sa part crû de 10,8%, du fait de la bonne tenue des services, ainsi que des ventes de serveurs, de systèmes de transmission optique ou de disques durs, le tout contre-balançant la baisse des achats de mémoires flash pour téléphones portables.

En dépit de la hausse globale de ses ventes à un niveau record, le bénéfice d'exploitation de Fujitsu a dévissé de 13,2% à 43,93 milliards de yen, en partie à cause de modifications des méthodes comptables et d'investissements en équipements, précise le groupe. Pour l'ensemble de l'exercice qui sera clos le 31 mars 2008, Fujitsu a maintenu inchangée sa prévision de bénéfice net à 65 milliards de yen (394 millions d'euros), soit une baisse de 36,5% par rapport à l'année précédente. Son bénéfice d'exploitation est pour sa part attendu à 195 milliards de yen contre 182 milliards dégagés en 2006-2007, soit une progression de 8,6%. Le chiffre d'affaires est toujours escompté à 5.400 milliards de yen (+5,9% sur un an).

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.