Solides performances du sidérurgiste nippon JFE

Le numéro trois mondial du secteur, a réalisé un bénéfice imposable semestriel en hausse de 16,5% de 260,8 milliards de yens (1,60 milliard d'euros).

Le sidérugiste japonais JFE Holdings , numéro trois mondial du secteur, a publié ce jeudi un bénéfice imposable semestriel en hausse de 16,5% de 260,8 milliards de yens (1,60 milliard d'euros).

Le groupe réalise la moitié de ses ventes à des sociétés affiliées en Chine, Corée du Sud et Thaïlande. Il profite donc à plein de la forte croissance chinoise.

Il vise pour l'ensemble de l'exercice à fin mars 2008 un bénéfice de 540 milliards de yens, en hausse de 5,2% mais un peu en dessous des prévisions.

Son grand concurrent Nippon Steel, qui doit publier ses semestriels le 30 novembre, prévoit une hausse de 4,1% seulement de son bénéfice imposable courant à 280 milliards de yens.

A noter qu'une réforme de la fiscalité risque de coûter aux quatre principaux sidérurgistes japonais (Nippon Steel, JFE, Sumitomo Metal Industries et Kobe Steel ) un total de 100 milliards de yens de charges de dépréciation sur l'exercice 2007-2008.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.