Fort recul des ventes de détail allemandes en octobre

 |   |  391  mots
Les ventes au détail ont reculé de 3,3% en octobre outre-Rhin, hors secteur automobile et essence. Et même en incluant ces deux secteurs, le repli des ventes ressort à 2,7%.

Mauvaise nouvelle pour la croissance allemande. Les ventes au détail ont reculé de 3,3% en octobre sur un mois, leur recul le plus marqué depuis janvier, laissant penser que les craintes inflationnistes commencent à peser sur la consommation des ménages. En rythme annuel, ces ventes, qui exluent le secteur des voitures et le chiffre d'affaires des stations-service, affichent un repli de 0,6%, selon des chiffres provisoires publiés ce vendredi par l'Office de la statistique.

Il s'agit de la septième baisse mensuelle consécutive en rythme annuel. Le repli mensuel d'octobre est le plus marqué depuis janvier, lorsque les ventes avaient baissé de 4,5% en réaction à l'augmentation de trois points de pourcentage de la TVA au 1er janvier.

L'Office avait annoncé mardi une accélération de l'inflation allemande en novembre, à 3% en rythme annuel, un niveau proche d'un plus haut de quatorze ans. Les inquiétudes des consommateurs face à cette poussée inflationniste semblent avoir éclipsé les bonnes nouvelles sur le front de l'emploi: le nombre de demandeurs d'emploi a reculé en novembre à ses plus bas niveaux depuis plus de dix ans.

"Après la légère reprise au printemps et à l'été, les signes sont mauvais pour la fin de l'année. Et je doute que les ventes de Noël puissent inverser la tendance", prévient Alexander Koch, chez UniCredit, cité par l'agence Reuters. "Pour la première fois, l'augmentation des prix des produits de l'énergie et de l'alimentation semble avoir joué: c'est le retour de la prudence face aux achats, au moins temporairement." Cependant, selon l'économiste, "étant donné la vigueur du marché de l'emploi, il est possible que la consommation des ménages augmente dans les mois à venir".

En septembre, les ventes avaient augmenté de 1,2% (révisé en baisse de 1,6%) sur un mois et baissé de 2,7% sur un an. Parallèlement, la Bundesbank a fait état vendredi d'un repli de 2,7% des ventes au détail d'un mois sur l'autre en octobre, en intégrant à ses calculs les ventes de voitures et le chiffre d'affaires des stations-services.

Ces chiffres provisoires, ajustés des variations saisonnières, montrent également une baisse de 4,4% des ventes par rapport à octobre 2006, lit-on sur le site internet de la banque centrale allemande. En septembre, les ventes au détail avaient crû de 0,6% d'un mois sur l'autre et reculé de 0,8% en rythme annuel.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :