La Fed injecte de nouvelles liquidités, Wall Street autour de l'équilibre

 |   |  404  mots
Après avoir réduit son taux d'escompte vendredi, la Réserve fédérale américaine a procédé aujourd'hui à une nouvelle petite injection de fonds sur les marchés. Mais les Bourses américaines ne sont plus aussi enthousiastes que vendredi.

La Réserve fédérale américaine continue à se montrer sur les marchés financiers, afin de les rassurer quant aux conséquences de la crise des prêts immobiliers subprime. Ce lundi, elle a de nouveau injecté quelques liquidités, alors que l'impact de sa baisse de taux décidé vendredi semble sérieusement s'atténuer sur les Bourses américaines.

La Fed a annoncé aujourd'hui qu'elle avait injecté 3,5 milliards de dollars de liquidités sur le marché américain. Selon la Fed de New York, la banque centrale américaine a fourni ces sommes au marché par le biais de ses opérations de prise de pension au jour le jour. Ce faisant, elle renoue avec ses modes d'intervention traditionnels. De telles interventions sur le marché monétaire sont en effet tout à fait habituelles, s'élevant en temps normal entre 5 et 10 milliards de dollars par jour.

Mais depuis le début de la crise financière déclanchée par les subprime, l'institution a procédé à des injections massives de liquidités, à hauteur de près de 100 milliards de dollars. Pour la Fed, il s'agit d'éviter que la crise de confiance résultant des difficultés rencontrées par les établissements financiers exposés au marché des prêts immobiliers à risque n'affecte par contagion le refinancement d'autres acteurs du marché.

Plus spectaculaire, la Fed a surpris tout le monde vendredi dernier en décidant une diminution de ses taux d'intérêt, sous forme de réduction d'un demi-point de son taux d'escompte à 5,75%.

Témoignant de la détermination de la banque centrale américaine à défendre le bon fonctionnement des marchés financiers, cette initiative avait suscité vendredi un fort rebond des places boursières, tant en Europe qu'aux Etats-Unis, où le Dow Jones avait regagné 1,82%. Et le mouvement s'était poursuivi ce matin en Asie, plusieurs Bourses progressant de plus de 5% aujourd'hui.

Mais l'impact de la décision de vendredi semble déjà commencer à s'atténuer. Ce lundi, les marchés américains ont ouvert tout juste à l'équilibre, voire légèrement dans le rouge. Il est vrai que l'initiative de la Fed, si elle a contribué à assurer un meilleur financement des banques, ne règle en rien les problèmes de fond : exposition excessive de certains établissements ou fonds d'investissement à des crédits à risque, insuffisance d'informations sur les engagements réels des uns et des autres...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :