Le russe Norilsk relève son offre sur le canadien LionOre

La bataille continue entre le géant russe Norilsk et le suisse Xstrata pour le contrôle du dixième producteur mondial de nickel.

Le numéro un mondial du secteur Norilsk Nickel a annoncé ce mercredi avoir une nouvelle fois relevé son offre sur le canadien LionOre et proposer ainsi un prix de 10% supérieur à celui de Xstrata. Norilsk, contrôlé par les milliardaires russes Vladimir Potanine et Mikhaïl Prokhorov, propose désormais 27,50 dollars canadiens par action LionOnre, ce qui valorise la société à 6,8 milliards de dollars canadiens (4,64 milliards d'euros). Le groupe Xstrata, basé en Suisse, qui a repris l'an dernier le canadien Falconbridge, proposait en dernier lieu 25 dollars canadiens par action, soit 6,2 milliards de dollars canadiens.

Xstrata et Norilsk se battent depuis le 26 mars pour le contrôle du dixième producteur mondial de nickel. Le Suisse avait alors lancé une OPA amicale sur LionOre. Le Russe, numéro un mondial du secteur, s'est ensuite jeté dans la bataille pour mettre la main sur la technologie canadienne très avancée pour l'extraction à partir de minerai pauvre.

Mais, surtout, cette opération qui lui donnerait le contrôle de 20% de la production mondiale de nickel, permettrait à son principal actionnaire, Vladimir Potanine, de diversifier ses actifs à l'extérieur de la Russie. Concentrée aujourd'hui à 95% en Sibérie, son activité est d'autant plus vulnérable que le milliardaire russe, proche du clan Eltsine, est beaucoup moins proche du Kremlin actuel.

Le canadien LionOre produit du nickel et de l'or en Afrique du Sud, au Botswana et en Australie. En 2006, le groupe a vendu 34.094 tonnes de nickel, métal utilisé principalement pour rendre l'acier inoxydable, pour un chiffre d'affaires de 1,12 milliard de dollars.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.