Début de semaine difficile sur les marchés en Asie

Quatrième séance d'affilée de baisse pour le Nikkei qui cède 1,71% ce lundi. Le marché a réagi au recul de Wall Street vendredi et craint que les pressions inflationnistes aux Etats-Unis n'obèrent une poursuite de la baisse des taux d'intérêts. Dans la foulée, la Bourse de Shanghai a terminé la séance sur une perte plus importante de 2,62%, celle de Hong Kong chutant de 3,51% .

La Bourse de Tokyo finit en forte baisse ce lundi pour sa quatrième séance d'affilée, dans le sillage des pertes de Wall Street vendredi, en raison de l'atténuation des perspectives d'un nouvel assouplissement monétaire aux Etats-Unis. L'indice Nikkei a ainsi perdu 264,72 points ou 1,71% à 15.249,79 et l'indice Topix, plus large, a cédé 28,55 points ou 1,90% à 1.472,70 points.

"Les échanges de titres bancaires sont dictés par les perspectives économiques", déclare Tomomi Yamashita, gérant chez Shinkin Asset Management, cité par l'Agence Reuters. "Le tankan (publié vendredi) a fait état d'une dégradation du moral (des entrepreneurs). Les actions dans l'immobilier ont également souffert des perspectives économiques."

Les valeurs bancaires ont été vivement attaquées. UFJ Financial Group a abandonné 4,28% à 1.028 yens. Ses concurrentes Mizuho Financial Group et Sumitomo Mitsui Financial ont perdu respectivement 4,99% à 533.000 yens et 3,73% à 825.000 yens. De son côté, le groupe immobilier Mitsubishi Estate a reculé de 2,69% à 2.530 yens.

Les trois grands indices américains ont perdu plus de 1% chacun vendredi, des statistiques ayant montré un regain inflationniste aux Etats-Unis et écarté à court terme le scénario d'une nouvelle baisse des "Fed funds".

A Shanghai, la première séance de la semaine n'a pas été bonne non plus, l'indice perdant 2,62% à 4.876,76 points. Dans la foulée, la Bourse de Hong Kong a clôturé sur un retrait encore plus important de 3,51% à 26.596,58 points.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.