Contrats en Algérie pour Alstom et General Electric

 |   |  146  mots
Le spécialiste français des équipements en énergie va construire une turbine à gaz pour un montant de 310 millions d'euros.

Le groupe français Alstom et l'américain General Electric ont remporté des contrats de construction de centrales électriques en Algérie d'une valeur totale de 53,7 milliards de dinars (570 millions d'euros), a annoncé samedi la compagnie publique algérienne Sonelgaz.

L'entreprise française spécialisée dans les infrastructures d'énergie et de transport a décroché la construction d'une turbine à gaz à Relizane, dans l'ouest algérien, pour un montant de 310 millions d'euros. General Electric a obtenu pour sa part deux contrats de construction de centrales à Alger et à Annaba, dans l'est.

"La signature de ces contrats démontre une fois de plus que le marché algérien demeure attractif", a déclaré le président de la Sonelgaz, Noureddine Boutarfa, lors de la cérémonie de signature. La Sonelgaz détient le monopole de la production et de la distribution d'électricité en Algérie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :