Baisse à Wall Street

Les marchés d'actions américains clôturent la séance en baisse dans le sillage des résultats trimestriels de Procter & Gamble et d'un article du Wall Street Journal, qui laisse sous-entendre qu'une baisse des taux d'intérêts de la part de la Réserve Fédérale est loin d'être acquise.

Les valeurs américaines clôturent la séance en baisse en attendant l'issue de la réunion de la Fed, qui, selon le Wall Street Journal, est incertaine. En effet, selon le quotidien financier, le comité de politique monétaire aurait écarté une baisse de 50 points de base et délibérerait entre une baisse de 25 points de base et un statu quo. Du côté de l'actualité des entreprises, Procter & Gamble est en baisse de plus de 4% après avoir publié ses résultats trimestriels. Dans le secteur des télécoms, Qwest Communications International chute de 13% après s'être plié au même exercice. Dans le secteur automobile, General Motors est bien orienté après un changement de recommandation. Dans le même secteur, TRW Automotive abandonne plus de 5% après avoir publié des comptes trimestriels inférieurs aux attentes. Sur le front de l'économie, l'indice de confiance du consommateur calculé par le Conference Board s'inscrit en baisse, à son plus bas niveau depuis octobre 2005, à 95.6 pour le mois d'octobre contre 99.5 au mois de septembre et un repli moins prononcé à 98 pressenti par les économistes.

Le Dow Jones clôture en baisse de 0.56% à 13 792.80 points. Le Nasdaq Composite recule de 0.03% à 2 816.71 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, abandonne 0.65% à 1 531 points.

Du côté des valeurs, on retiendra Colgate-Palmolive, qui est en hausse de %1.35 à 75.26 dollars. Le groupe spécialisé dans les produits d'hygiène a publié, peu avant l'ouverture, ses résultats pour le troisième trimestre. Les bénéfices sont en hausse à 420.1 millions de dollars contre 344.1 millions de dollars un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 86 cents, soit un penny de mieux que les prévisions des analystes. Les revenus progressent à 3.53 milliards de dollars contre 3.14 milliards de dollars l'année dernière à la même époque.

Procter & Gamble cède 4.01% à 69.85 dollars. Le géant des produits de grande consommation a fait état, pour son premier trimestre, d'une hausse de 14% de ses bénéfices à 3.08 milliards de dollars. Hors éléments non récurrents, le bénéfice ressort à 90 cents contre 89 cents attendus en moyenne par les intervenants. Les revenus sur la période sont en hausse de 5.2% à 20.2 milliards de dollars. Pour le trimestre en cours, le groupe anticipe une croissance de son chiffre d'affaires de l'ordre de 6 à 8% pour un résultat par action de 95 à 97 cents contre 97 cents attendus par le marché. Enfin, pour l'ensemble de son exercice, Procter & Gamble relève ses prévisions de bénéfice par action entre 3.46 et 3.49 dollars sur la base d'une croissance organique de ses ventes de 4 à 6%.

Avon Products est en hausse de 4.35% à 40.77 dollars. Le groupe cométique a annoncé, pour le troisième trimestre, une hausse de 61% de ses profits à 139.1 millions de dollars. Le résultat ramené à une action s'établit à 32 cents contre 31 cents attendus par les investisseurs. Le chiffre d'affaires sur la période est en hausse à 2.35 milliards de dollars contre 2.06 milliards de dollars un an plus tôt.

Dans le secteur de la restauration, Applebee's International progresse de 0.36% à 25.29 dollars. La chaîne de restaurants s'est également pliée à l'exercice de la publication de résultats et a vu, au troisième trimestre, ses profits progresser à 15.8 millions de dollars contre 14.8 millions de dollars il y a un an. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action s'inscrit à 25 cents contre 26 cents pressentis par les opérateurs. Les revenus sont en hausse à 323.7 millions de dollars contre 314.2 millions de dollars l'année dernière. Applebee's International en profite pour communiquer sur son activité pour le mois d'octobre et annonce une baisse de 1.1% de sa fréquentation.

Dans le secteur automobile, General Motors est en hausse de 0.68% à 38.22 dollars. Le constructeur profite des commentaires d'UBS, qui relève sa recommandation sur le titre et passe de "Vendre" à "Achat". L'intermédiaire met en avant les changements, qui sont en marche chez General Motors. UBS revoit également en hausse son objectif de cours sur le titre de 24 à 48 dollars.

Toujours dans le secteur automobile, TRW Automotive abandonne 5.77% à 29.37 dollars. L'équipementier a vu, au troisième trimestre, ses bénéfices progresser à 23 millions de dollars contre 5 millions de dollars enregistrés un an plus tôt. Le résultat par action ressort inférieur aux projections du marché à 22 cents contre 26 cents attendus. Le chiffre d'affaires est en hausse à 3.5 milliards de dollars contre 3 milliards de dollars il y a un an. TRW Automotive en profite pour indiquer qu'il table, pour l'exercice en cours, sur un résultat par action de l'ordre de 2.10 à 2.30 dollars.

Dans le secteur des télécoms, Qwest Communications International chute de 13.69% à 7.06 dollars. L'opérateur de téléphonie fixe a vu, au troisième trimestre, ses bénéfices progresser à 2.07 milliards de dollars contre 194 millions de dollars enregistrés l'année dernière. Les revenus sont en baisse à 3.43 milliards de dollars contre 3.49 milliards de dollars il y a un an.

Sur le marché des changes, le dollar clôture la séance en baisse en attendant l'issue de la réunion de la Réserve Fédérale. La devise européenne clôture la séance en hausse, au dessus de la barre des 1.44, à 1.4435 contre 1.4442 la veille et après avoir testé un nouveau plus haut historique à 1.4421 plus tôt dans la journée. Même tendance pour la devise japonaise, qui termine la séance à 114.65 yens pour un dollar contre 114.69 lundi.

Sur les marchés obligataires, les taux d'intérêts se tendent légèrement. Le 2 ans finit la séance à 3.81% contre 3.80% la veille. Le 5 ans termine à 4.05% contre 4.04% lundi. Le 10 ans, de son côté, se tend de 1 point de base à 4.38%.

Le pétrole s'inscrit en baisse avant la publication, demain, de statistiques sur les réserves. Le cours du baril WTI sur le New York Mercantile Exchange sur l'échéance décembre clôture en baisse, sous la barre des 91 dollars le baril, à 90.38 dollars contre 93.53 dollars la veille.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.