A Grenoble, renaissance du site Bouchayet-Viallet

 |   |  308  mots
Trois millions d'Euros auront été nécessaires pour que ce bâtiment à l'abandon retrouve une seconde jeunesse. La Métro, le Conseil général de l'Isère et la ville de Grenoble ont eux aussi participé financièrement à cette opération de réhabilitation.

Lundi 26 novembre c'est devant un parterre d'élus de l'agglomération grenobloise (Michel Destot, maire de Grenoble, Didier Migaud, président de la Métro, Geneviève Fioraso, député de l'Isère, Christine Crifo, représentant du président du Conseil général de l'Isère André Vallini) qu'a eu lieu l'inauguration de l'Hôtel d'entreprises Petite halle du site Bouchayer-Viallet. En friche depuis plus de 20 ans, la ville de Grenoble doit la réhabilitation de ce haut-lieu de la Houille blanche à la société Urbiparc, dirigée par Michel Ferrier et sa fille, et à la Caisse des Dépôts et Consignations représentée par Alain Weber, Directeur régional.

Après la pose de la première pierre de 25 juin dernier du premier bâtiment HQE de l'agglomération (voir article du 26/06 sur la Tribune.fr), les Reflets du Drac, le site va maintenant pleinement revivre, avec l'implantation dans cet espace entièrement rénové de sociétés naissantes et innovantes.

Trois millions d'Euros auront été nécessaires pour que ce bâtiment à l'abandon retrouve une seconde jeunesse. La Métro, le Conseil général de l'Isère et la ville de Grenoble ont eux aussi participé financièrement à cette opération de réhabilitation.

L'originalité du projet est double : le bâtiment appartient pendant 40 ans à la société Urbiparc et à la C. D. C, et c'est seulement à la fin de cette période que la ville de Grenoble en deviendra propriétaire ; ensuite, les loyers pour ces entreprises sont très inférieurs à ce qu'ils sont partout ailleurs, et les conditions d'accès sont beaucoup moins draconiennes qu'ailleurs, le but étant d'aider ces jeunes entreprises qui n'ont pas encore d'assise financière à s'implanter. Il faut également remarquer que c'est le premier bâtiment entièrement isolé en ouate de cellulose.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :