Boeing mise aussi sur l'Inde

Le constructeur américain estime que le marché indien va représenter dans les dix à quinze prochaines années un potentiel de 80 milliards de dollars dans le secteur de l'aéronautique civile et de 15 milliards dans celui de la défense

Les deux grands constructeurs aéronautiques Boeing et Airbus sont à la recherche de relais de croissance, les commandes des compagnies aériennes américaines et européennes étant insuffisantes pour les faire vivre.

Depuis plusieurs années, les achats des transporteurs des pays en plein développement comme la Chine ou l'Inde constituent une part importante et croissante de leur activité. Boeing est venu rappeler ce jeudi à quel point il mise notamment sur l'Inde.

Le constructeur américain d'avions estime que le marché indien va représenter dans les dix à quinze prochaines années un potentiel de 80 milliards de dollars dans le secteur de l'aéronautique civile et de 15 milliards dans celui de la défense, dans lequel Boeing est également très actif.

Pour emporter une large part de cette manne, Boeing a conclu un accord avec le grand industriel indien de l'aéronautique, HAL, Hindustan Aeronautics, groupe public à qui il compte fournir du travail pendant au moins dix ans à hauteur d'un milliard de dollars via des transferts d'activité et du développement.

Boeing compte sur cet accord pour bien se placer auprès de New Delhi dans le cadre d'une compétition en cours pour un énorme contrat concerant l'achat par l'Inde de 126 avions de combats. Un autre champion américain du secteur, Lockheed Martin, est également en lice.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.