Blackstone veut lever 4 milliards de dollars en entrant en Bourse

Le groupe de capital-investissement Blackstone Group a déposé jeudi sa candidature à une introduction à la Bourse de Wall Street dont il espère retirer quatre milliards de dollars (trois milliards d'euros). Blackstone Group a réalisé un bénéfice net de 2,2 milliards de dollars en 2006 et des recettes liées à ses divers investissements de 7,58 milliards de dollars.

Cette fois c'est officiel: l'un des plus gros fonds d'investissement au monde, l'américain Blackstone, va faire son entrée à la Bourse de New York, une opération qui doit lui permettre de lever jusqu'à 4 milliards de dollars. Rompant avec le choix de la plupart des fonds d'investissement de ne pas être cotés, pour garder la confidentialité sur leurs données financières et stratégiques, Blackstone a déposé jeudi une demande d'entrée à la Bourse de New York auprès du régulateur boursier américain, la SEC. L'entrée en Bourse de Blackstone vient s'ajouter à celle, triomphale, du fonds de capital-risque Fortress le mois dernier à New York, et qui a été une première du genre.

Blackstone, qui participe régulièrement aux plus grosses fusions et acquisitions, souhaite être coté sur le New York Stock Exchange (NYSE), indique le prospectus, sans préciser encore ni le nombre d'actions qui seront proposées ni le prix d'émission. "Nous avons décidé de devenir une société cotée pour pouvoir accéder à de nouvelles sources de capital, que nous comptons injecter dans nos activités existantes mais également pour investir dans des activités complémentaires", explique le fonds dans son prospectus.

Blackstone a également communiqué les grandes lignes de son profil financier, dont un bénéfice net de 2,2 milliards de dollars en 2006 et des recettes liées à ses divers investissements de 7,58 milliards de dollars. Fondé en 1985, Blackstone est présent aujourd'hui dans plusieurs secteurs grâce à ses acquisitions régulières.

Récemment, Blackstone s'est illustré par une offre sur le promoteur immobilier Equity Office pour 39 milliards de dollars. La transaction serait l'un des plus gros rachats jamais réalisés par des fonds, avec l'offre de 45 milliards sur TXU lancée par un autre fonds habitué des gros "coups", l'américain KKR (associé à Texas Pacific, un autre fonds majeur aux Etats-Unis).

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.